Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Quel avenir pour le nouveau gouvernement Netanyahu-Gantz — Israël

Quel avenir pour le nouveau gouvernement Netanyahu-Gantz — Israël

18 Mai 2020

Avant la cérémonie initialement prévue le 14 mai, des élus du camp Netanyahu, déçus de ne pas avoir obtenu de postes, menaçaient de ne pas se présenter au Parlement pour le vote de confiance, poussant le Likoud à repousser la cérémonie à dimanche.

La Knesset a ainsi clos une crise politique de près de 500 jours, la plus longue de l'histoire du pays, ponctuée par trois élections législatives, dont la dernière début mars, n'ayant pas permis à Bibi Netanyahu ou Benny Gantz de l'emporter nettement.

C'est fait. Le Parlement israélien a approuvé, dimanche 17 mai, le gouvernement d'union mené par le Premier ministre Benyamin Nétanyahou et son ex-rival Benny Gantz. Sans surprise, les députés lui ont accordé leur confiance, par 73 voix pour, soit douze de plus que le seuil de la majorité.

Ne sachant pas trop quoi penser de cette réponse, son interlocuteur a persisté: le Premier ministre pourrait-il confirmer que, dans 18 mois, lorsqu'il est censé céder le pouvoir à son partenaire de coalition, Benny Gantz, nous marquerons la fin de l'ère Netanyahu? La presse israélienne s'inquiète du coût faramineux d'un tel gouvernement alors que le pays affronte une grave crise économique liée à la pandémie de coronavirus. Ce gouvernement "d'union et d'urgence" avait été promis en particulier pour défendre Israël face à la pandémie du Covid-19 qui a contaminé officiellement plus de 16 500 personnes, incluant 268 décès.

Le pays d'environ neuf millions d'habitants a commencé le déconfinement en rouvrant la majorité des commerces et des écoles, mais en maintenant l'obligation du port du masque. Comme ailleurs, le défi est double: remettre sur les rails une économie qui a vu son taux de chômage technique bondir de 3,4% à 27% en raison de la crise, tout en évitant une seconde vague de contamination. "Ces territoires sont là où le peuple juif est né et a grandi".

Israël : un gouvernement d'union pour
Israël aura son gouvernement d'union "aujourd'hui", assure Benjamin Netanyahu

Aussi, ou surtout, le gouvernement Netanyahou/Gantz doit se pencher sur l'application du projet américain pour le Proche-Orient qui prévoit notamment l'annexion par Israël de la vallée du Jourdain et des colonies juives en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967. "Il est temps (.) d'écrire un nouveau chapitre glorieux dans l'histoire du sionisme", a déclaré devant les parlementaires Benjamin Netanyahou, utilisant son langage habituel pour évoquer l'annexion des colonies.

Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, qui a effectué une visite en Israël mercredi pour discuter avec MM. Netanyahu et Gantz de la mise en œuvre du plan américain, a indiqué sur Twitter accueillir "chaleureusement l'annonce de la formation d'un nouveau gouvernement israélien".

Benny Gantz, que l'on dit plus circonspect sur le projet, est resté muet.

Pendant la dernière décennie, la population des colonies juives en Cisjordanie a bondi de 50% pour dépasser les 450.000 habitants vivant souvent sous tensions avec plus de 2,7 millions de Palestiniens. La plupart des pays de l'Union européenne veulent aussi convaincre Israël d'y renoncer afin d'éviter de devoir sanctionner ce pays. "Si Israël annexe réellement (des pans de) la Cisjordanie en juillet, cela conduira à un conflit majeur avec le royaume jordanien", a prévenu le roi Abdallah II dans un entretien au magazine allemand Der Spiegel.

Le gouvernement doit présenter à partir du 1er juillet sa stratégie sur ce dossier. A moins d'un report de l'audience.

FC Metz : Oukidja prolonge jusqu'en 2023
Pour rappel, le portier algérien a été élu par les supporteurs du FC Metz meilleur joueur de la saison 2019/2020. L'ancien Strasbourgeois est désormais lié aux Grenats jusqu'en juin 2023 .

Quel avenir pour le nouveau gouvernement Netanyahu-Gantz — Israël