Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » "Coronavirus : "Emmanuel Macron et Angela Merkel présentent une " initiative " commune ce lundi

"Coronavirus : "Emmanuel Macron et Angela Merkel présentent une " initiative " commune ce lundi

18 Mai 2020

Une enveloppe qui doit aussi permettre la création d'une "Europe de la santé".

Au cours de cette déclaration commune, le président français et la chancelière allemande ont par ailleurs proposé un plan de relance en Europe de 500 milliards d'euros face à l'impact économique de la crise sanitaire, qui ouvrirait la voie à une mutualisation des dettes sur le continent.

Selon l'Elysée, les deux pays vont présenter une "initiative franco-allemande " dans le cadre de la crise du coronavirus. "Et donc nous ne devons pas demander à la Commission ce qui n'est pas de sa compétence", a souligné Emmanuel Macron, en mettant aussi en cause " les réflexes nationalistes " de certains pays.

Le Celtic sacré champion après l'arrêt officiel du Championnat — Écosse
Après la France, les Pays-Bas et la Belgique, c'est l'Ecosse qui vient mettre un terme à sa saison. S'agissant de celui des divisions inférieures, leur cas avait été décidé mi-avril.

Paris et Berlin proposent que ce fonds, actuellement en discussion à Bruxelles, soit "doté de 500 milliards d'euros en dépenses budgétaires de l'UE pour les secteurs et régions les plus touchés, sur la base des programmes budgétaires de l'UE et dans le respect des priorités européennes", peut-on lire dans la déclaration commune publiée à l'issue d'un échange entre Emmanuel Macron et Angela Merkel.

Les financements " seront ciblés sur les difficultés liées à la pandémie et sur ses répercussions " et l'argent sera progressivement remboursé sur plusieurs années. Selon l'agence Reuters, elle devrait porter sur la santé, la relance économique, la transition écologique, le numérique ou encore la souveraineté industrielle. Il s'agit d'un plan de relance de 500 milliards d'euros qui sera financé par des emprunts sur les marchés " au nom de l'UE ". Pourront ainsi être envisagés "des stocks communs de masques ou de tests, des capacités d'achats ou de productions communes ou coordonnées pour les équipements et les vaccins, des plans de prévention partagés des épidémies, des méthodes communes pour recenser et identifier les cas".

Pour cela, le président français a également détaillé l'envie des deux chefs d'Etat d'une "souveraineté économique", qui consiste à réduire notre dépendance à la production extérieure, notamment concernant les médicaments.