Vendredi, 29 Mai 2020
Dernières nouvelles
Principale » Retour à l'école reporté en septembre pour le Grand Montréal

Retour à l'école reporté en septembre pour le Grand Montréal

17 Mai 2020

Il invite d'ailleurs les Québécois à fabriquer leurs propres masques.

"L'important, c'est d'arriver à un équilibre pour ne pas surcharger le système de santé et diminuer les impacts autour des aînés", a-t-il laissé tomber.

Outre la réouverture imminente des parcs de la SÉPAQ à l'extérieur de la grande région de Montréal, le premier ministre s'est aussi penché sur la situation économique difficile au Québec. La stratégie de dépistage prend du retard sur l'objectif des 14 000 tests par jour visés depuis vendredi. "Notre priorité, au début des deux mois qu'on a vécu, c'était d'abord l'approvisionnement en masques [chirurgicaux] pour le réseau de la santé". Il faudra revoir l'organisation du travail dans le réseau de la santé selon le premier ministre.

Le gouvernement et la direction de la Santé publique maintiennent toutefois l'ouverture des commerces le 25 mai, "si les conditions sont là".

Ce dernier n'exclut pas la possibilité d'obliger les usagers du métro à porter un masque ou un couvre-visage.

FC Metz : Oukidja prolonge jusqu'en 2023
Pour rappel, le portier algérien a été élu par les supporteurs du FC Metz meilleur joueur de la saison 2019/2020. L'ancien Strasbourgeois est désormais lié aux Grenats jusqu'en juin 2023 .

"Je reviens encore une fois sur les masques, On le recommande fortement". Plus qu'un manque de matériel ou de personnel, M. Legault évoque le manque de patients!

À la question d'un journaliste qui lui demandait pourquoi des villes comme New-York et Paris étaient en mesure, elles, de fournir des masques à leur population - "est-ce qu'on s'est pris trop tard [au Québec]? Un million de masques, c'est une chose, dix millions de masques, c'est pas mal plus compliqué", a affirmé M. Legault.

Le premier ministre et Mme Plante sont bien au fait des inquiétudes des entrepreneurs et des commerçants, qui voient les commerces du reste du Québec reprendre leurs activités, en plus des grandes surfaces qui constituent à leurs yeux une concurrence déloyale.

Questionné par le chef du Parti québécois, Pascal Bérubé, lors de la séance de l'Assemblée nationale, mercredi, François Legault a expliqué qu'il ne pouvait pas rendre le port du masque obligatoire tant et aussi longtemps que la province n'en aurait pas en nombre suffisant. Jusqu'à maintenant, la contamination communautaire demeure soutenue dans l'île de Montréal. Cette directive concerne la Communauté métropolitaine de Montréal qui comprend 82 municipalités. Pour le nombre de cas, aussi, malgré l'augmentation du nombre de tests, on est sous la barre des 700 (d'augmentation) et ça fait longtemps qu'on n'avait pas vu ça. Il a dit s'attendre à ce qu'on lui présente des solutions.

"Étant donné que la fin de l'année scolaire est à la mi-juin, ça ne vaut pas la peine de reporter d'ici là", avoue M. Legault.

Retour à l'école reporté en septembre pour le Grand Montréal