Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Brésil: Bolsonaro critique à nouveau les mesures de confinement

Brésil: Bolsonaro critique à nouveau les mesures de confinement

17 Mai 2020

Le Brésil, avec au moins 218 223 cas détectés et 14 817 morts, est pour l'instant le sixième pays au monde le plus touché par la pandémie. Principale raison évoquée: des désaccords avec le gouvernement dans la lutte contre le coronavirus.

Le ministre brésilien de la santé, Nelson Teich, a démissionné, en raison " des divergences de vues sur les mesures " de lutte contre le coronavirus avec le gouvernement.

Des commentateurs ont rapidement estimé que la chloroquine était "la goutte d'eau" qui avait fait déborder le vase pour Nelson Teich.

Des chiffres officiels qui en réalité sont au moins 15 fois plus élevés, avertissent des scientifiques dans ce pays qui pratique très peu de tests et ne devrait connaître le pic de la pandémie qu'au début juin. A son arrivée, il avait affirmé son "alignement total" avec le président, créant une certaine perplexité. Lundi 11 mai, l'oncologue avait notamment appris par la presse la décision du président brésilien d'inclure dans la liste des activités et commerces essentiels "les salons de beauté, les salles de sport et les salons de coiffure". Nelson Teich avait remplacé le 17 avril le populaire ministre de la Santé Luiz Henrique Mandetta limogé par Jair Bolsonaro après une succession de divergences dans la lutte anti-coronavirus.

Champion, Bruges va organiser une grande fête virtuelle
Mais pour compenser cette absence, les Blauw en Zwart organiseront ce dimanche un spectacle virtuel. Après la France et les Pays-Bas, c'est la Belgique qui poursuit cette tendance.

Le président brésilien a systématiquement mis des bâtons dans les roues de ses deux ministres, encourageant ouvertement les cortèges bruyants de ses supporters qui manifestaient dans la capitale Brasilia ou à Rio de Janeiro contre le confinement.

Le départ de M. Teich "va renforcer l'idée parmi la population que le président gère mal la pandémie ", a déclaré l'analyste d'Eurasia Group.

Le président brésilien est farouchement opposé aux mesures de confinement, dans ce pays de 210 millions d'habitants, au nom de la sauvegarde de l'emploi et de l'économie brésilienne.

Brésil: Bolsonaro critique à nouveau les mesures de confinement