Vendredi, 5 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Arrestation du 'financier' du génocide rwandais: satisfaction d'un procureur de l'ONU

Arrestation du 'financier' du génocide rwandais: satisfaction d'un procureur de l'ONU

17 Mai 2020

Âgé de 84 ans, M. Kabuga, qui résidait à Asnières-sur-Seine en région parisienne sous une fausse identité, est notamment accusé d'avoir créé les milices Interahamwe, principaux bras armés du génocide de 1994 qui fit 800.000 morts selon l'ONU.

Son arrestation montre que "les responsables de génocide peuvent être contraints de rendre des comptes, même vingt-six ans après leurs crimes", a réagi le procureur du Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux, Serge Brammertz.

Satisfaction de l'OnuIl doit désormais être rapidement présenté au parquet de Nanterre en vue de son incarcération puis au parquet général de Paris dans les prochains jours.

En cavale depuis un quart de siècle, Félicien Kabuga, l'un des principaux accusés du génocide rwandais, a été arrêté samedi matin près de Paris, a fait savoir le Parquet de Paris. Selon l'acte d'accusation du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), il est accusé d'avoir, comme président du Fonds de défense nationale, rassemblé "des fonds destinés à donner un appui financier et logistique aux Interahamwe pour tuer et porter atteinte à l'intégrité des Tutsis ".

Mais Félicien Kabuga, qui a été fraîchement opéré du cœur, y échappe et reprend la route. Il vivait là depuis 3 ou 4 ans, c'était quelqu'un de très discret.

L'Arabie saoudite augmente la TVA pour gérer les impacts économiques du coronavirus_French
Cette baisse ramènerait la production du pays, le plus grand exportateur mondial de pétrole , à 7,5 millions de barils par jour, a précisé le ministère de l'Energie dans un communiqué cité par l'agence officielle SPA.

M. Kabuga, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt du Mécanisme, a été arrêté en France grâce à une "opération sophistiquée et coordonnée avec des recherches simultanées dans un certain nombre de lieux", selon le communiqué du MPTI. Les Etats-Unis avaient promis une récompense pouvant aller jusqu'à cinq millions de dollars pour sa capture.

Depuis 1994, Félicien Kabuga avait séjourné impunément en Allemagne, en Belgique, en République démocratique du Congo, au Kenya ou encore en Suisse, ajoute-t-il.

La justice internationale a prononcé plusieurs dizaines de condamnations allant jusqu'à la prison à vie, mais aussi des acquittements, dans des procès en lien avec le génocide rwandais.

Il est considéré comme le "financier du génocide rwandais".

Arrestation du 'financier' du génocide rwandais: satisfaction d'un procureur de l'ONU