Vendredi, 5 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Vaccin contre le Covid-19 : Sanofi servira en premier les États-Unis

Vaccin contre le Covid-19 : Sanofi servira en premier les États-Unis

14 Mai 2020

"Dans une interview à Bloomberg publiée mercredi, le directeur général du groupe pharmaceutique français, Paul Hudson, a souligné que son groupe accorderait la priorité aux Etats-Unis pour la fourniture de son vaccin contre le Covid-19, si ce dernier se révèle efficace contre la maladie, car le pays a été le premier à financer les recherches du laboratoire français".

"Pour nous, ce serait inacceptable qu'il y ait un accès privilégié de tel ou tel pays sous un prétexte qui serait un prétexte pécunier", a déclaré la secrétaire d'État sur Sud Radio.

Cette communication survient après une déclaration de Paul Hudson à l'agence de presse Bloomberg indiquant que Sanofi servirait les États-Unis en premier si le groupe trouvait un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Après ses critiques, Franck Gastambide répond à Booba
En parallèle, comme un pied de nez à la série de Canal +, Booba dévoilera ce lundi une playlist réalisée avec Dj Medimed. C'est un record de succès. Ça a aussi plu à une grande majorité du milieu du rap, des gens qui font ce métier.

"La coopération mise en place avec Barda aux Etats Unis permet de démarrer la production du vaccin aussi rapidement que possible en parallèle du développement et de l'enregistrement du vaccin", a précisé Sanofi dans un communiqué publié dans la soirée. Il s'est aussi engagé à ce que son éventuel vaccin "soit accessible à tous". "Il faut que l'UE soit aussi efficace en nous aidant à mettre à disposition très vite ce vaccin", a déclaré sur la chaîne BFMTV le président de Sanofi France, Olivier Bogillot. Mais honnêtement, en situation de pandémie, il y a une situation inédite où personne ne peut attendre dès lors qu'un vaccin sera disponible. "Le patron de Sanofi France m'a confirmé que le vaccin serait accessible à tous les pays et évidemment (...) aux Français, ce d'autant qu'il a des capacités de production en France", a-t-elle indiqué. A cet effet, le groupe s'est allié avec le britannique GSK, une collaboration dont les deux laboratoires espèrent obtenir un résultat d'ici à 2021. Évoquée par le groupe, qui renvoie l'Europe à ses responsabilités, l'idée provoque l'indignation du monde politique français, jusqu'au gouvernement qui la juge "inacceptable". "Si les Européens travaillent aussi rapidement que les Américains, ça ne fera aucun doute", a poursuivi Olivier Bogillot, précisant que cela aurait bien lieu "en même temps".

Or, " le gouvernement américain s'est fortement mobilisé très tôt financièrement ", a-t-il souligné, soulignant que les USA avaient déjà prévu de verser " plusieurs centaines de millions d'euros ". Des discussions sont également en cours avec les institutions européennes et les gouvernements français et allemand. Le directeur général ajoute que " les équipes de Sanofi sont mobilisées pour accélérer le développement d'un vaccin contre le coronavirus ".

Vaccin contre le Covid-19 : Sanofi servira en premier les États-Unis