Vendredi, 5 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » S'il trouve un vaccin, le labo français Sanofi servira d’abord... les Américains

S'il trouve un vaccin, le labo français Sanofi servira d’abord... les Américains

14 Mai 2020

Même si les laboratoires sont français, leur directeur général Paul Hudson affirme que les États-Unis seront les premiers a en profiter puisque le pays "partage le risque" des recherches, et vont bénéficier des plus grosses précommandes "car ils ont investi pour protéger leur population". "Pour nous, ce serait inacceptable qu'il y ait un accès privilégié de tel ou tel pays sous un prétexte qui serait un prétexte pécunier", a-t-elle déclaré sur Sud Radio ce jeudi matin.

Le président de Sanofi France tente d'éteindre la polémique sur franceinfo: "Quand j'ai entendu ces propos-là (ceux de son directeur général, ndlr), je me suis dit "il faut que je puisse rassurer les Français assez rapidement" pour leur dire que, évidemment, si Sanofi découvre un vaccin efficace contre le Covid-19, il sera accessible à tous". Il a précisé que cette avance pourrait être de quelques jours ou quelques semaines. "C'est pour cela que les Américains seront servis en premier", a répété Paul Hudson.

"Sanofi dispose d'un ancrage industriel diversifié et international".

Lens : Le club tient sa première recrue !
Jonathan Clauss devrait toutefois finir la saison avec son club (il leur reste neuf matchs à disputer) avant de rallier le Nord. Formé à Strasbourg, Jonathan Clauss est aujourd'hui âgé de 27 ans.

Selon le document consulté par Reuters, Stella Kyriakides envisage d'utiliser l'"instrument d'aide d'urgence" de l'Union européenne, l'ESI, afin d'augmenter la capacité de production de vaccins en Europe et d'offrir une assurance responsabilité aux laboratoires pharmaceutiques. Sanofi utilisera sa technologie de recombinaison de l'ADN pour "accélérer la mise au point d'un vaccin potentiel contre le Covid-19", indiquait-il alors. A cet effet, le groupe s'est allié avec le britannique GSK, à travers une collaboration dont les deux laboratoires espèrent obtenir un résultat d'ici à 2021. "La production sur le sol américain sera principalement dédiée aux Etats-Unis et le reste de nos capacités de production sera alloué à l'Europe, à la France et au reste du monde", a précisé Sanofi dans un communiqué en soirée, pour corriger le tir. Sanofi, l'un des plus grands spécialistes des vaccins du monde, s'est lancé dans la course contre le nouveau coronavirus mi-février, avec l'annonce d'un accord de coopération avec l'Autorité pour la recherche et le développement avancée dans le domaine biomédical (Barda), qui dépend du ministère américain de la Santé.

Par ailleurs, le laboratoire français collabore également avec Translate Bio, une biotech américaine, qui développe des médicaments à base d'ARN messager, dans le but de mettre au point un autre type de vaccin contre le Covid-19.

S'il trouve un vaccin, le labo français Sanofi servira d’abord... les Américains