Mardi, 19 Octobre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus : Les démissionnaires pourront toucher l’assurance chômage, annonce Muriel Pénicaud

Coronavirus : Les démissionnaires pourront toucher l’assurance chômage, annonce Muriel Pénicaud

11 Avril 2020

La ministre a par ailleurs actualisé le chiffre, en constante progression, des salariés pour lesquels leur entreprise a demandé le chômage partiel: ils sont désormais 6,9 millions, un nouveau record, sur près de 20 millions de salariés du privé. "C'était l'un des trous dans la raquette", a avoué Muriel Pénicaud.

"Ceux qui avaient démissionné peu de temps avant le confinement, avant le 17 mars, et qui avaient une promesse d'embauche, en CDI, en CDD, se retrouvaient souvent entre deux chaises et franchement pénalisés", a dit le ministre sur RMC et BFMTV. "Avec Pôle emploi et l'Unédic, j'ai décidé que nous les prendrions en compte au titre du chômage ", a-t-elle ajouté.

L'aide à la formation du Fonds national de l'Emploi ("FNE-Formation") va être adaptée et pourra potentiellement être demandée par les entreprises pour "tous les salariés en activité partielle", sauf les contrats d'apprentissage et de professionnalisation, indique-t-on au ministère.

Le coût, partagé entre l'Etat et l'Unedic, l'organisme qui gère l'assurance chômage, "sera très important, de plus de 20 milliards d'euros", a précisé Muriel Pénicaud.

La version gratuite est enfin disponible — Stadia
Les jeux sont exécutés dans les serveurs de Google , puis les images sont diffusées en streaming sur l'appareil de l'utilisateur. Après un lancement officiel ressemblant fort à un accès anticipé, Google propose enfin son offre gratuite Stadia Base.

Selon la responsable gouvernementale, il s'agit d'un "investissement qui en vaut la peine", faisant observer que "si on avait des millions de personnes au chômage, il y aurait eu une casse sociale terrible et une explosion des coûts de l'assurance chômage". La veille, mercredi 8 avril, 6,5 millions de salariés étaient concernés par le chômage partiel et 588 000 entreprises en avaient fait la demande, soit une augmentation respective de 400 000 salariés et 40 000 entreprises en 1 jour. D'autres, "comme Schneider Electric, ont annoncé qu'elles utiliseraient le chômage partiel mais ne demanderaient pas le remboursement de l'Etat". "Cela sera historique et supérieur à 100 milliards d'euros de très, très loin ".

Pour ces derniers, l'assurance chômage s'appliquera, a déclaré Muriel Pénicaud, qui a également annoncé réfléchit à améliorer l'indemnisation des indépendants.

Muriel Pénicaud, à qui l'on demandait si le gouvernement envisageait d'interdire le licenciement, comme le réclament des syndicats, a expliqué que "l'histoire a prouvé que ça ne marche pas du tout, sinon ça devient vite un refus d'embaucher" de l'employeur.

Muriel Pénicaud a aussi précisé qu'elle travaillait à un décret complémentaire qui précisera le cadre d'indemnisation des parents contraints de se mettre en arrêt pour garder leurs enfants. Or "il y a eu quelques ratés" dans le versement d'indemnisations.

Coronavirus : Les démissionnaires pourront toucher l’assurance chômage, annonce Muriel Pénicaud