Mardi, 19 Octobre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Emmanuel Macron a rencontré des chercheurs au Kremlin-Bicêtre

Emmanuel Macron a rencontré des chercheurs au Kremlin-Bicêtre

09 Avril 2020

Alors qu'Emmanuel Macron devait faire une allocution le 9 avril 2020, elle a été annulée, sans qu'une raison ne soit donnée. Ce sera donc plus tard, soit un peu plus de deux semaines de confinement de plus pour les Français.

Le président Emmanuel Macron s'exprimera lundi prochain pour présenter, aux Français, ses décisions concernant la lutte contre l'épidémie durant les prochaines semaines, a ajouté la présidence française.

Alors que le pic de l'épidémie n'est pas encore atteint en France, Macron prépare déjà l'après-confinement.

Coronavirus : les autorités chinoises lèvent le bouclage de Wuhan
Des restrictions aux déplacements avaient déjà été levées ces derniers jours à Wuhan et dans la province environnante du Hubei. Le géant asiatique, où le nouveau coronavirus est apparu fin 2019, avait fait état d'un premier décès le 11 janvier dernier.

Les Français sont confinés jusqu'au 15 avril et pour l'heure, les effets positifs du confinement ne sont effectivement pas assez suffisants pour envisager sa levée. Face à ce risque, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a demandé lundi aux préfets d'"examiner au cas par cas" la "nécessité de durcir les mesures", "là où des signes de laisser-aller se feraient jour".

Le Président de la République devrait également évoquer le port du masque, la possibilité d'un traçage numérique des personnes testées positives au COVID-19, ainsi que le calendrier des municipales. L'hypothèse d'un report en octobre a circulé, ces derniers jours, mais la date pourrait encore être repoussée.

"On part sur la piste d'un report en mars. Octobre, c'est encore trop court, on ne sera pas sorti de la crise sanitaire et on sera en plein dans la crise économique", estime un proche du chef de l'État cité par le quotidien. Emmanuel Macron s'expliquera, aussi, sans doute, sur son déplacement fort controversé en Seine-Saint-Denis, mardi, qui a provoqué un attroupement bien peu orthodoxe en période de confinement.

Emmanuel Macron a rencontré des chercheurs au Kremlin-Bicêtre