Jeudi, 28 Mai 2020
Dernières nouvelles
Principale » Au Japon, Shinzo Abe propose de déclarer l'état d'urgence — Coronavirus

Au Japon, Shinzo Abe propose de déclarer l'état d'urgence — Coronavirus

07 Avril 2020

Avec un bilan de 73 décès et 3650 personnes contaminées par le Covid-19, le Japon reste toujours moins touché que d'autres pays comme la France, la Suisse, l'Italie et les États-Unis.

La mesure, prévue pour durer un mois, concerne environ 50 millions d'habitants, soit 40% de la population du pays.

" Nous lèverons cette mesure dès que nous serons certains qu'elle n'est plus nécessaire ", a-t-il ajouté.

Alors que de nombreuses voix au sein de la classe politique et de la société japonaise appelaient depuis plusieurs semaines le gouvernement à muscler sa réponse au coronavirus, le Premier ministre, Shinzo Abe, a déclaré l'état d'urgence ce mardi soir, pour un mois, dans 7 des 47 départements du pays pour tenter de freiner la propagation de l'épidémie.

Inde: Elle appelle ses jumeaux Corona et Covid
Ces deux prénoms peuvent paraître très surprenants en pleine période de crise sanitaire du coronavirus (Covid-19, son nom scientifique).

"M. Abe a rappelé que ce dispositif n'entraînerait " pas de confinement comme observé à l'étranger " et que l'objectif était de " maîtriser la propagation du virus tout en maintenant les services socio-économiques essentiels, comme les transports en commun ".

Le Japon n'a pas connu jusqu'à présent d'explosion épidémique de COVID-19 comme en ont subi d'autres pays, notamment en Europe et les Etats-Unis, mais le nombre de cas de contamination a récemment augmenté de manière régulière à Tokyo, Osaka et dans d'autres régions.

L'état d'urgence va permettre aux autorités des régions concernées de demander aux habitants de rester chez eux et à des commerces jugés non essentiels, mais attirant habituellement beaucoup de monde de suspendre leurs activités. A la place, les autorités comptent essentiellement sur la bonne volonté des citoyens, lesquels sont d'ailleurs très majoritairement favorables à l'état d'urgence, selon un sondage de la chaîne privée TBS publié lundi. Shinzo Abe a par conséquent aussi annoncé un plan d'aide record de 108.000 milliards de yens (915 milliards d'euros) pour contrer les effets de la crise sanitaire sur les entreprises et les ménages japonais. Ce plan, qui doit encore être formellement approuvé par le gouvernement et le Parlement, comprendra notamment des allocations financières pour les ménages les plus modestes ainsi que pour les petites et moyennes entreprises les plus touchées par la crise. Mais le Premier ministre est contraint par les médias et ses experts de déclarer l'état d'urgence notamment à Tokyo car la capitale serait en train de perdre le contrôle sur la progression de la maladie.

Selon un document préparatoire consulté par Reuters avant l'annonce de ce plan, le gouvernement japonais considère cette pandémie comme la plus grande crise à laquelle l'économie mondiale est confrontée depuis la Seconde Guerre mondiale.

Au Japon, Shinzo Abe propose de déclarer l'état d'urgence — Coronavirus