Lundi, 3 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un porte-avions nucléaire américain touché par le coronavirus

Un porte-avions nucléaire américain touché par le coronavirus

06 Avril 2020

"Or le commandant Crozier a fait preuve d'un très mauvais jugement en période de crise". Sur les vidéos qui sont apparues sur les réseaux sociaux vendredi 3 avril, on voit le capitaine Brett Crozier quitter son navire, l'USS Theodore Roosevelt, en passant au milieu de centaines de marins qui lui font une haie d'honneur sur le pont du porte-avion nucléaire américain. "Il n'y a aucune raison que des marins meurent", avait écrit le capitaine de vaisseau Brett Crozier, dans sa missive, un document non classifié, publié, deux jours plus tard, par le San Francisco Chronicle. Crozier n'est toutefois pas accusé d'avoir fait fuiter la lettre à la presse.

Le commandant du porte-avions nucléaire américain USS Theodore Roosevelt, qui avait lancé un appel aux accents dramatiques pour faire évacuer son navire contaminé par le coronavirus, a été démis de ses fonctions, a annoncé jeudi le secrétaire à l'US Navy, Thomas Modly. La rapidité de la propagation du virus à bord du Theodore Roosevelt n'est pas étonnante pour un équipage de 4.865 personnes partageant un espace limité, avec des dortoirs pour les marins et des chambrées de trois couchettes pour les officiers.

L'idée est de placer les marins malades ou testés positifs en quarantaine sur la grande base navale américaine de Guam, qui abrite plusieurs milliers de marins et leurs familles, et ceux qui ne sont pas atteints par le coronavirus dans des hôtels de l'île, tout en donnant plus d'espace au millier de marins restant à bord, pour leur permettre de respecter une certaine distanciation sociale. L'exercice s'avère difficile, l'île de Guam cherchant à protéger sa population et la Navy voulant maintenir la sécurité de l'imposant navire militaire. Tous les résultats des tests ne sont pas encore connus, mais 593 ont été négatifs.

Mark Esper a également refusé de dire si le président Donald Trump avait pesé sur la décision. "Je ne pense pas que nous en soyons arrivés à ce stade", a-t-il déclaré mardi soir sur la chaine CBS.

La barre des 2.000 cas franchie en Occitanie — Coronavirus
L'Aude compte 17 décès dus au coronavirus (soit un de moins que la veille selon les chiffres communiqués par l'ARS). On dénombre 88 décès en établissements de santé mais aussi 450 personnes de retour à domicile.

" Nous traversons des circonstances exceptionnelles et nous essayons de maintenir un équilibre pour assurer à nos amis et nos alliés, et surtout à nos ennemis et nos adversaires, que nous ne baissons pas la garde", soulignait mardi sur CNN le secrétaire à l'US Navy Thomas Modly.

Le coronavirus représente un dilemme pour l'armée américaine, qui est fortement mobilisée aux Etats-Unis où elle participe aux efforts du gouvernement fédéral pour lutter contre l'épidémie, mais qui veut continuer à démontrer la puissance militaire des Etats-unis à l'étranger. En outre, indique-t-on au Pentagone, le commandant a pris la décision de donner cinq jours de quartier libre à ses hommes lors de la dernière escale du Theodore Roosevelt, début mars à Danang, au Vietnam.

Le Pentagone avait alors défendu cette visite, destinée à contrer l'influence géostratégique de la Chine dans la région, affirmant qu'il n'y avait encore que très peu de cas dans le pays.

Un porte-avions nucléaire américain touché par le coronavirus