Mardi, 2 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » " "Des personnalités médicales appellent à " ne plus perdre de temps " — Chloroquine

" "Des personnalités médicales appellent à " ne plus perdre de temps " — Chloroquine

06 Avril 2020

"La pétition, lancée vendredi par l'ex-ministre français de la Santé Philippe Douste-Blazy et baptisée "#NePerdonsPlusDeTemps ", vise à élargir les traitements à l'hydroxychloroquine des patients atteints de la Covid-19, en autorisant leur prescription sans attendre qu'ils soient atteints d'un stade aggravé de la maladie comme c'est le cas actuellement en France. L'objectif est que " chaque médecin hospitalier puisse en prescrire à tous les malades atteints de forme symptomatiques de l'affection à Covid-19, particulièrement à ceux atteints de troubles pulmonaires si leur état le requiert ". Egalement paru dans le journal Le Parisien, il a été co-signé par des personnalités du monde médical, dont Patrick Pelloux et Michèle Barzach, ancienne ministre de la Santé.

"Tout en précisant qu'" il faut éviter à tout prix l'automédication ", la tribune conclut en appelant " l'État à effectuer des réserves ou des commandes d'hydroxychloroquine afin que, si l'efficacité se confirmait dans les prochains jours, nous ne soyons pas en manque de traitement ".

Pour rappel, plusieurs publications, chinoises et françaises, font part de résultats positifs sur des patients atteints du Covid-19. Son utilisation contre le Covid-19 fait débat dans le milieu médical, alors que des tests sur les effets de la molécule sont effectués dans plusieurs centres hospitaliers.

Ces trois éminents médecins ont recommandé d'appliquer le traitement élaboré par le Pr Didier Raoult, qui prône l'usage de l'Hydroxychloroquine dès l'apparition des premiers symptômes du Coronavirus, soutenant que "sur cette base, la stratégie serait plutôt donc de proposer un traitement précoce avant la survenue de complications respiratoires sévères ".

France Télévisions enquête sur une accusation de harcèlement moral à "Stade 2"
Avec les vieux, dès que je mettais une jupe, j'avais forcément le droit à une réflexion". Suite à cette interview, France Télévisions a annoncé l'ouverture d'une enquête.

Le Plaquénil, médicament dérivé de la chloroquine, pourrait être efficace contre le coronavirus, mais pas sans risque.

" On aura les réponses dans quelques jours ", a-t-il dit, assurant que " personne ne veut perdre de temps ".

Il faisait référence à la chloroquine mais aussi à " d'autres médicaments prometteurs comme certains antibiotiques (...) et molécules antivirales ".