Jeudi, 28 Mai 2020
Dernières nouvelles
Principale » Subvention salariale aux entreprises canadiennes, mais gare aux tricheurs

Subvention salariale aux entreprises canadiennes, mais gare aux tricheurs

02 Avril 2020

M. Trudeau a indiqué que cette subvention salariale a été envisagée en harmonie avec les meilleures pratiques en situation d'urgence.

Concernant l'admissibilité des entreprises, le premier ministre a souligné qu'elle se voulait le plus large possible et que les restaurants et bars sont aussi visés par cette aide de même que les entreprises à but non lucratif et de bienfaisance.

"C'est une situation sans précédent, qui appelle des gestes sans précédent".

"S'il y a des compagnies ou des individus qui prennent avantage de ce système, il va y avoir des conséquences sévères". Le premier ministre a affirmé à ce sujet que son gouvernement concentre ses efforts en ce moment sur la mise en oeuvre de la subvention salariale de 75 %, mais qu'il continue "d'avoir une oreille attentive et de tendre la main pour faire davantage ".

En attendant des mesures ciblées pour l'industrie aérienne, durement touchée par la pandémie du nouveau coronavirus, le gouvernement fédéral ne fera plus payer de loyer aux aéroports du pays.

Un journaliste s'est inquiété des coûts d'un tel programme de subvention désormais élargi à toutes les entreprises.

Confinement général à Moscou — Coronavirus
Lundi 30 mars, le centre-ville de Moscou était quasi-déserté par les piétons, même si beaucoup de voitures circulaient encore. Conformément au décret, des permis spéciaux seront délivrés à ceux qui seraient dispensés de cette obligation de confinement.

"C'est un samedi pas tout à fait comme les autres " a commencé le premier ministre, avant d'enchaîner avec les habituelles recommandations, martelées jour après jour sur un ton égal à l'adresse de ses concitoyens pour freiner la propagation du virus. "C'est sérieux. Faites ce qu'il faut et restez à la maison", a souligné Justin Trudeau.

Devant la multitude d'annonces d'aide financière faites ces derniers jours, M. Trudeau est conscient que certains pourraient ne plus s'y retrouver.

"Réembauchez vos employés", a lancé comme message le premier ministre du Canada aux employeurs tout en les invitant à faire preuve d'honnêteté.

"Notre priorité pour le moment, c'est la prestation canadienne d'urgence". Le Canada a notamment commandé plus de 60 millions de masques N95, "pièce-clé" pour protéger les personnels soignants d'une contamination, a dit de son côté la ministre des Services publiques et de l'Approvisionnement, Anita Anand.

Le gouvernement fédéral recommande aux Canadiens qui ont l'intention de demander la PCU d'ouvrir tout de suite un dossier à l'Agence du revenu du Canada (ARC). Le premier ministre a tenu à remercier les fonctionnaires fédéraux qui travaillent d'arrache-pied pour le fonctionnement de ce portail.

Par ailleurs, M. Trudeau a précisé qu'aucune province n'a encore demandé l'aide des forces armées canadiennes, mais que celles-ci étaient prêtes à répondre à l'appel au besoin.

Subvention salariale aux entreprises canadiennes, mais gare aux tricheurs