Dimanche, 31 Mai 2020
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus: des "cas de toxicité cardiaque" après la prise d'hydroxychloroquine en automédication

Coronavirus: des "cas de toxicité cardiaque" après la prise d'hydroxychloroquine en automédication

30 Mars 2020

Des produits fortement déconseillés "en cas de maladies cardiaques, diabète, épilepsie, maladie de Parkinson, troubles du taux sanguin de potassium ou de calcium, porphyrie (une maladie métabolique)", relève Le Point. "Ils doivent être évités pendant la grossesse".

L'agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine a pour sa part fait savoir le 29 mars que "des cas de toxicité cardiaque ont été signalés dans la région à la suite de prises en automédication de Plaquenil [hydroxychloroquine] face à des symptômes évocateurs de Covid-19, ayant parfois nécessité une hospitalisation en réanimation".

La chloroquine est un médicament antipaludéen (archives). Depuis plus d'un mois, il est promu par certains scientifiques comme un remède possible contre le coronavirus (Covid-19).

"Face à ce constat, l'ARS Nouvelle-Aquitaine alerte sur les dangers de l'hydroxychloroquine qui ne doit en aucun cas être prise en automédication", selon le communiqué. L'ARS de Nouvelle-Aquitaine précise que: " La prescription de cette molécule est systématiquement accompagnée d'une surveillance médicale (notamment par monitoring cardiaque) permettant d'adapter son dosage et de limiter ainsi les risques.

L'hydroxychloroquine est indiquée aux personnes souffrant de lupus, de polyarthrite rhumatoïde ou encore, à titre préventif, pour les allergies au soleil (lucite), sur prescription médicale obligatoire uniquement.

La chloroquine est un médicament antipaludéen
La chloroquine est un médicament antipaludéen

En France, des essais sur l'hydroxychloroquine sont menés par le controversé professeur Didier Raoult, qui s'est attiré des critiques après avoir publié deux études confirmant, selon lui, l'"efficacité" de ce traitement contre le coronavirus.

De nombreux médecins pointent cependant les limites de ces études qui n'ont pas été menées selon les protocoles scientifiques standards.

Le département de la santé à Washington, l'équivalent du ministère de la Santé aux Etats-Unis, a annoncé que le régulateur du médicament aux Etats-Unis (FDA) donnait son feu vert pour l'utilisation de la chloroquine et l'hydroxychloroquine contre le coronavirus.

Actuellement expérimentées dans plusieurs pays dans la lutte contre le virus, ces substances peuvent provoquer de nombreux effets secondaires dont des troubles cardiaques et neurologiques. "Il y a de bonnes chances que cela puisse avoir un énorme impact".

L'institut national américain de la santé (NIH) et l'autorité américaine pour la recherche-développement dans le domaine biomédical (BARDA) travaillent sur des essais cliniques.

Neymar et ses amis s’engagent contre le Covid-19 au Brésil — PSG
En témoigne, une photo postée par l'attaquant de Paris sur Instagram . Et il s'occupe sans oublier de rester en forme physiquement.

Coronavirus: des