Lundi, 30 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus: les enfants sont les "victimes cachées de la pandémie" selon l'ONU

Coronavirus: les enfants sont les "victimes cachées de la pandémie" selon l'ONU

27 Mars 2020

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, a déclaré que le "COVID-19 a déjà bouleversé la vie dans certains des pays les plus riches du monde".

A l'en croire, " la pire chose qui puisse arriver est de supprimer la maladie dans les pays développés, mais de la laisser se propager comme un incendie dans le monde en développement, où des millions de transmissions auront lieu, des millions de personnes qui mourront et le risque de mutation serait là", explique-t-il.

Dans ses explications, il a par ailleurs fait savoir que ce sont les personnes les plus vulnérables, les femmes et les enfants, les personnes en situation de handicap, les personnes marginalisées et déplacées qui paient le tribut le plus lourd. "Les réponses individuelles des pays ne suffiront pas", a souligné António Guterres, depuis le siège de l'ONU à New York (États-Unis), appelant les gouvernements du monde entier à apporter leur soutien solidaire, qualifiant cela d '"impératif moral" et de "nécessité pour la sécurité sanitaire mondiale". Les professionnels de santé, qui étaient déjà peu nombreux, ont souvent été pris pour cibles. "Les réfugiés et toutes les personnes déplacées par des conflits violents sont doublement vulnérables", poursuit-il évoquant notamment la Syrie, le Yémen et la Libye. Selon lui, la furie avec laquelle s'abat le virus montre bien que se faire la guerre est une folie. " C'est la raison pour laquelle j'appelle aujourd'hui à un cessez-le-feu immédiat, partout dans le monde". A vous qui êtes en guerre, je dis: Renoncez aux hostilités. Le Secrétaire général a rappelé que. "Posez les armes, faites taire les canons, mettez fin aux frappes aériennes", a-t-il exhorté en soulignant que c'était "essentiel" pour "établir des couloirs d'aide humanitaire qui sauveront des vies".

Ce qu'il faut retenir de la nouvelle allocution d'Emmanuel Macron — Coronavirus
Il a également annoncé le versement de primes exceptionnelles pour les fonctionnaires mobilisés et le déploiement de l'armée dans l'opération "Résilience" .

Lors du lancement du plan, le Secrétaire général des Nations unies a déclaré que le "COVID-19 menace toute l'humanité - et donc toute l'humanité doit riposter".

Guterres demande à ces grandes puissances de coordonner leurs actions pour éradiquer le coronavirus, afin d'atténuer l'impact social et économique de la pandémie, mais aussi s'assurer que l'économie mondiale se rétablira d'une manière plus inclusive et plus durable. Partout. Tout de suite.

Deuxième pays le plus peuplé du monde derrière la Chine, l'Inde (officiellement 519 cas, dont 10 mortels) a confiné à son tour mercredi ses 1,3 milliard d'habitants.

Coronavirus: les enfants sont les