Dimanche, 12 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus: l'Italie entrevoit une lumière au bout du tunnel

Coronavirus: l'Italie entrevoit une lumière au bout du tunnel

26 Mars 2020

L'Italie, mise à genoux par le fléau du coronavirus, retient son souffle lundi en s'accrochant au mince espoir que la baisse du nombre de morts enregistrée la veille amorce un ralentissement de la pandémie. Le nombre de morts a baissé pour une deuxième journée consécutive, après avoir atteint samedi un sommet historique de 793.

Les experts médicaux confirment que l'Italie a concentré ses tests uniquement sur les personnes présentant des symptômes graves dans des zones à forte intensité épidémique comme la Lombardie, l'Émilie-Romagne et la Vénétie dans le nord du pays, il est donc difficile de dire les chiffres réels.

" Nous ne devons pas nous faire d'illusion à partir d'une petite baisse", a déclaré le président de l'Institut supérieur de la Santé Silvio Brusaferro sur les ondes de Rai Radio2. "Attention à ne pas baisser la garde", a averti le ministre italien de la santé Roberto Speranza.

Pour accroître les chances du pays de sortir au plus vite de la pandémie, qui a fait près de 5.500 morts en un mois, le gouvernement a encore étendu lundi par décret les mesures de confinement, mettant notamment à l'arrêt toutes les industries de production non essentielles et interdisant désormais aux Italiens de se déplacer d'une commune à une autre, sauf en cas "d'urgence absolue" ou pour "raison de santé".

Odile Schmitt la voix française d'Eva Longoria est décédée — Desperate Housewives
Ses beaux yeux clairs se sont fermés à tout jamais mais personne ne les oubliera ", a-t-il expliqué. Au fil des ans, elle était en effet devenue la voix française régulière de l'actrice Eva Longoria .

Les forces de l'ordre ont aussi intensifié les contrôles, notamment des personnes qui voudraient se rendre dans leur résidence secondaire, ce qui est désormais strictement interdit.

L'objectif de ce nouveau texte, le troisième en deux semaines, est de limiter au maximum la circulation des personnes, et notamment entre le Nord et le Sud comme cela avait été le cas le week-end des 7 et 8 mars après la décision de placer 15 millions d'habitants du Nord en quarantaine.

"Ce n'est donc que dans deux semaines que nous pouvons espérer voir le pays se diriger d'abord vers la stabilisation puis vers une décroissance, mais, je le répète, seulement si les mesures de confinement sont respectées", a-t-il insisté. Il avait aussi infecté du personnel sanitaire de l'hôpital de Codogno, la ville proche de Milan, qui était devenue le principal foyer de l'épidémie en Italie, ainsi que des patients et tout leur entourage. La prévention est essentielle. "J'ai eu de la chance, j'ai été soigné mais maintenant cela pourrait ne plus être possible", a-t-il témoigné sur Facebook.

Des experts considèrent que l'importance du nombre des cas enregistrés à Bergame et dans sa région est à corréler au match de 8e de finale aller de la Ligue des champions Atalanta-Valence, le 19 février, qui aurait joué le rôle d'"accélérateur de la propagation du virus" en Lombardie, mais aussi en Espagne après le retour dans leur pays des partisans de Valence. Il a précisé que 32'500 touristes étrangers se trouvaient lundi à Cuba. La plupart portait des masques, a constaté une journaliste de l'AFP.

Coronavirus: l'Italie entrevoit une lumière au bout du tunnel