Mardi, 14 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le COVID-19 coûte déjà 83 milliards de dollars à l'Afrique

Le COVID-19 coûte déjà 83 milliards de dollars à l'Afrique

25 Mars 2020

Une situation qui illustre, selon Kristalina Georgieva, le fait que les économies les plus fortes sont évidemment les mieux placées pour répondre à la crise. " Ils sont gravement touchés par les flux de capitaux sortants et l'activité intérieure sera affectée par la riposte des pays à l'épidémie ", a-t-elle insisté. Il se dit aussi "particulièrement" préoccupé par les pays à faible revenu.

S'exprimant à la suite d'une réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du G20, la directrice générale du FMI a déclaré que les perspectives de croissance de l'économie mondiale pour l'année 2020 étaient négatives.

Coronavirus : Lionel Messi et Pep Guardiola donnent 1 M€ chacun !
Les équipements donnés au Centre hospitalier universitaire de Lisbonne nord (CHULN) et à celui de Porto comprendront des lits, .

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a salué les dispositions fiscales extraordinaires adoptées par de nombreux pays pour protéger les entreprises et les emplois, ainsi que les mesures prises par les banques centrales pour assouplir leur politique monétaire. Ainsi, le FMI s'attend à une récession en 2020 au moins aussi dure que lors de la crise financière mondiale, voire pire. Toutefois, nuance-t-il, une reprise est attendue en 2021. "Nous allons augmenter massivement le financement d'urgence, pour lequel près de 80 pays sollicitent notre aide, et nous coopérons étroitement avec les autres institutions financières internationales...", note la DG du FMI. Elle a enfin soutenu qu'il est essentiel de renforcer les systèmes de santé partout avant de conclure: " L'impact économique est et sera grave, mais plus le virus s'arrête rapidement, plus la reprise sera rapide et forte ". Le Fonds est prêt à déployer la totalité de sa capacité de prêt de 1.000 milliards de dollars, a-t-elle précisé. Elle a ajouté que le FMI étudiait d'autres options de financement avec ses membres.

Le COVID-19 coûte déjà 83 milliards de dollars à l'Afrique