Mardi, 14 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » [Football] Le coronavirus pourrait permettre de grands changements, dit Infantino

[Football] Le coronavirus pourrait permettre de grands changements, dit Infantino

25 Mars 2020

Le football n'y échappe pas, preuve en est le report du championnat d'Europe, prévu cet été, en 2021.

Gianni Infantino s'est confié ce lundi dans une interview à la Gazetta dello Sport alors que le football mondial est à l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus. "La récession? C'est un risque, lâche-t-il".

La campagne "Passez le message pour chasser le coronavirus" met en avant cinq étapes clés à suivre pour protéger sa santé, conformément aux recommandations de l'OMS, en mettant l'accent sur le lavage des mains, l'étiquette de la toux, le fait de ne pas se toucher le visage, la distance physique et le fait de rester chez soi en cas de malaise.

Les Britanniques confinés pour au moins trois semaines — Coronavirus
Le dirigeant conservateur avait souligné plus tôt l' "accélération" de la pandémie qui a fait 281 morts au Royaume-Uni. Les pharmacies et les établissements vendant de l'alimentation resteront ouverts.

"Les dirigeants doivent se préparer au meilleur mais aussi au pire, alerte Infantino". Il ne faut pas paniquer, mais il faut le dire clairement.

"La santé d'abord. (.) Nous recommencerons à jouer quand nous le pourrons sans mettre en danger la santé de qui que ce soit". Une bonne dose d'hypocrisie de la part du président de la FIFA, qui s'est visiblement décidé à tuer l'intérêt des plus belles compétitions depuis le début de son règne. "On ne sait pas quand on va revenir à la normalité, pose-t-il".

La président de la FIFA estime cependant que c'est aussi une chance: " Mais regardons l'opportunité: on peut réformer le football mondial en faisant un pas en arrière. Avec des formats différents. Moins de matches, mais plus compétitifs, pour préserver la santé des joueurs. Gianni Infantino a mis l'accent sur le fait que tout le monde devra "faire des sacrifices " au cours des jours, des semaines et des mois qui se profilent. Sans parler des projets de réforme très controversés de la Ligue des Champions par l'UEFA... "On verra si la nouvelle formule aura sa première édition en 2021, 2022 ou 2023", selon Gianni Infantino. Mais le président de la FIFA n'a aucune intention de faire machine arrière sur ce nouveau Mondial, malgré les nombreuses critiques: "C'est un tournoi de la FIFA pour développer le football de clubs au niveau mondial, voulu par tous les clubs, y compris les top européens". Il ne faut pas oublier une chose: il n'y a que nous qui faisons de la solidarité mondiale. On devra décaler le Mondial des clubs, explique-t-il. "Sauvons tous ensemble le football d'une crise qui risque d'être irréversible".

[Football] Le coronavirus pourrait permettre de grands changements, dit Infantino