Lundi, 30 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » "Attaquer la saison 2020/2021 en février" — Rivère

"Attaquer la saison 2020/2021 en février" — Rivère

24 Mars 2020

Mais Jean-Pierre Rivère a une idée totalement différente.

Mais le président niçois a bien conscience que cette révolution des calendriers européens sera compliquée à mettre en place: "Ces options ne sont pas faciles à mettre en oeuvre". Ce n'est pas la meilleure mais ce doit être une alternative si la pandémie se prolonge, a-t-il commencé par annoncer.

Si l'objectif de tous les clubs professionnels français est de terminer la saison en cours le plus vite possible, la progression de la pandémie de coronavirus rend les prévisions très aléatoires.

CORONAVIRUS-Chloroquine : un essai clinique de grande ampleur est prévu …
Le recrutement démarre aujourd'hui. "C'est une démarche de recherche résolument proactive contre la maladie", conclut-elle.

Dans une interview accordée à Nice-Matin, l'homme d'affaires a exposé son plan pour le championnat afin de " donner une cohérence aux trois années à venir ". En 2022, la Coupe du monde au Qatar se déroule du 21 novembre au 18 décembre. "En proposant les abonnements de la saison prochaine en janvier 2021, un plus grand nombre de personnes auront eu le temps de se reconstruire et assainir leur situation financière", précise le président du Gym. On peut intégrer l'Euro en juin et nous finissons fin octobre. En 2022, on fait une petite trêve en août et le même déroulement avec la Coupe du monde dans la foulée. Ce n'est pas commode, mais Rivère souligne que "ce calendrier permet de donner du temps pour se remettre à l'endroit sanitairement, économiquement". C'est une idée extrême mais qui a du sens.

"Ce calendrier inversé aurait également pour effet de réduire considérablement les matchs en hiver, sur des pelouses dégradées, des conditions climatiques difficiles et guère propices à l'expérience des stades". Imaginez un foot où on puisse jouer tout le mois de mai, de juin, de juillet. "Je m'adapterai à la position générale". On peut le faire, mais c'est très répétitif et ennuyeux de jouer dix matchs à huis clos, et c'est l'après qui me préoccupe. "Si on finit nos matchs rapidement, on va toucher nos droits télé, mais est-ce raisonnable?, interroge Rivère". Le mercato va être compliqué, peut-être atone. Les équipes pourraient ainsi se préparer plus sereinement pour la prochaine saison et retrouver du souffle avant le mercato. Je pense qu'on va aussi avoir des difficultés dans ce schéma.