Lundi, 30 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » YouTube et Netflix réduisent leur qualité d'image — Coronavirus

YouTube et Netflix réduisent leur qualité d'image — Coronavirus

23 Mars 2020

Rassurez-vous: vous allez toujours pouvoir regarder vos séries préférées.

Alors que mercredi dernier, le commissaire au marché intérieur Thierry Breton appelait tous les géants du streaming à réduire la définition de leurs contenus vidéos, le PDG de Netflix a commencé à appliquer la demande. Les mesures prises par la plateforme sont prévues pour s'appliquer durant au moins 30 jours.

"Nous nous engageons à basculer provisoirement l'ensemble du trafic dans l'UE sur une définition standard par défaut", écrit YouTube dans un communiqué. Après Netflix, c'est au tour de YouTube d'annoncer une réduction de la qualité de diffusion. Il est malgré tout possible de visionner les contenus en HD et 4K en modifiant le paramètre de qualité manuellement.

Pour cela, la plateforme utilise une technologie qui lui permet de jongler entre plusieurs qualités d'image pour chaque type d'écran différent.

" "Son album " After Hours " est disponible — The Weeknd
On vous laisse écouter l'un des albums les plus attendus de l'année et nous donner vos retours avec les likes ci dessous. Ce chapitre psychotique autoproclamé " brain melting " est enfin arrivé. .

M. Breton a demandé aux plateformes de diffusion en continu de " coopérer avec les fournisseurs de télécommunications pour adapter le débit de la diffusion vidéo en continu en proposant temporairement la définition standard plutôt que la haute définition, en tenant compte des heures de travail les plus critiques ".

Thierry Breton a alors eu une idée pour décharger le trafic internet qui est en grande partie occupé par Netflix et Amazon Prime Vidéo. "En période de confinement face au Covid-19, le télétravail et le streaming télévision sont très utiles, mais les infrastructures peuvent être mises à rude épreuve ", écrit-il sur Twitter. La baisse de la qualité doit libérer de la bande passante et réduire donc le trafic Internet, pour laisser de la place au télétravail et aux activités éducatives, alors que les écoles sont désormais fermées et que tout doit se faire par Internet.

Reste à savoir comment la situation va évoluer dans les jours à venir avec l'arrivée de nouveaux services: si Madelen, le service de streaming français lancé par l'Ina cette semaine, ne vise que 50 000 utilisateurs à terme, Disney, dont le lancement est prévu dès lundi en France, pourrait bien se retrouver encombré également.

YouTube et Netflix réduisent leur qualité d'image — Coronavirus