Jeudi, 28 Mai 2020
Dernières nouvelles
Principale » Pas de nouvelle contamination locale en Chine, une première — Coronavirus

Pas de nouvelle contamination locale en Chine, une première — Coronavirus

20 Mars 2020

La Chine n'a rapporté ce jeudi aucune nouvelle contamination d'origine locale, une première depuis le début de l'épidémie en décembre dans ce pays.

La ville de Wuhan, en Chine, qui ajoutait à peine le mois dernier un millier de cas de COVID-19 chaque jour, rapporte jeudi aucun nouveau cas de coronavirus par transmission communautaire.

Le nombre de contaminations importées de coronavirus a atteint un niveau record en Chine, montrent des statistiques publiées vendredi qui témoignent d'une hausse des cas touchant des voyageurs, incitant les autorités à réfléchir à un durcissement des règles d'entrée et des protocoles sanitaires.

Le ministère de la Santé a en outre annoncé jeudi 8 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, portant le total à 3 245.

Canal+ intégralement en clair, c'est bientôt terminé — Coronavirus
Selon la Correspondance de la Presse , Canal+ avait envisagé de poursuivre l'opération jusqu'au 15 avril. Cette initiative a été largement saluée par les téléspectateurs enfermés chez eux.

Pour éviter que ces personnes ne se retrouvent dans la nature et ne relancent une épidémie largement endiguée en Chine, les autorités imposent désormais la mise en quarantaine de toute personne arrivant sur le sol chinois. Les personnes vivant seules, les plus de 70 ans, les mineurs et les femmes enceintes peuvent toutefois rester chez elles. Le pays a essayé de maîtriser un virus qui a maintenant touché le monde entier. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a de son côté annoncé le 18 mars, l'envoi prochain par la Chine d'une grande quantité de fournitures médicales.

L'Italie, pays européen le plus touché, bénéficie depuis plusieurs semaines déjà de matériel et de la présence d'experts chinois.

Des spécialistes venus de Chine se sont également rendus dans de nombreux pays hors Union européenne, comme l'Iran ou l'Irak.

Pékin cherche à défendre son image écornée lors de l'apparition du virus et s'est dit "indigné" le 17 mars de voir le président américain Donald Trump parler de "virus chinois" au lieu du terme "Covid-19" proposé par l'OMS.

Pas de nouvelle contamination locale en Chine, une première — Coronavirus