Lundi, 30 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » Togo : Faure Gnassingbé donné vainqueur, son principal rival dénonce des fraudes

Togo : Faure Gnassingbé donné vainqueur, son principal rival dénonce des fraudes

25 Février 2020

Une élection qui a passionné les foules dans le pays: avec un taux de participation de 76,63 %, c'est un véritable plébiscite pour le chef de l'Etat qui va donc, en mai prochain, débuter un nouveau mandat. Le candidat Agbéyomé Kodjo, qui avait fait une conférence pour annoncer sa victoire quelques heures après le scrutin, est deuxième avec seulement 18,37% des voix.

Environ 24 heures après la tenue du scrutin présidentiel, la CENI a procédé à la proclamation des résultats provisoires qui font du président sortant, l'heureux gagnant.

Le parti de Jean-Pierre Fabre n'obtient que 4,35% des suffrages. Sept candidats au total étaient en lice, les trois derniers ayant fait des scores insignifiants. Il avait été élu avec un peu plus de 58 % des voix il y a cinq ans. "A l'instant même, je suis le président de la République démocratiquement élu et je m'engage à former un gouvernement inclusif dès les premiers jours", a-t-il fait savoir sur le site d'informations Ouest-France. Avec deux présidents, chacun des deux principaux protagonistes se déclarant vainqueur, la violence est à craindre.

En Corée, la secte infestée
La Corée du Sud a confirmé lundi 231 nouveaux cas du nouveau coronavirus COVID-19, élevant le nombre total d'infections à 833. Daegu est le lieu de naissance de Lee Man-hee, fondateur de l'Eglise de Shincheonji de Jésus.

Un autre candidat, Jean Pierre Fabre a accepté sa défaite, selon son directeur de campagne Patrick Lawson-Banku. "Pour nous, ces résultats sont faux, parce que ce sont des résultats obtenus par la fraude et le bourrage d'urnes", a-t-il dénoncé sur RFI. Nombre de Togolais reprochaient à ce rival historique du chef de l'État de ne pas avoir su tirer profit des manifestations monstres de 2017-2018 où des dizaines de milliers de personnes sont régulièrement descendues dans les rues pour demander la démission de "Faure". Des délégués de l'opposition se sont également vus refuser les accès dans certains bureaux de vote, selon l'opposition, et Internet a été coupé par intermittence dans la capitale ou totalement dans certaines régions sensibles.

Ces incidents s'ajoutent toutefois au retrait d'accréditation de nombreux observateurs de la société civile, ainsi que l'abandon du système de sécurisation électronique des résultats quelques jours avant le vote.

Togo : Faure Gnassingbé donné vainqueur, son principal rival dénonce des fraudes