Lundi, 30 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » En Corée, la secte infestée

En Corée, la secte infestée

25 Février 2020

Il fait ainsi allusion aux cas de contamination massive chez les adeptes de l'église Shincheonji, dans la ville de Daegu, au sud-est du pays, où l'on dénombre 483 personnes atteintes.

Le virus, apparu en décembre dans la ville chinoise de Wuhan, a tué 2442 personnes et en a contaminé quelque 77 000 en Chine continentale, hors de laquelle il a touché une trentaine de pays et territoires y faisant 24 morts.

La Corée du Sud a confirmé lundi 231 nouveaux cas du nouveau coronavirus COVID-19, élevant le nombre total d'infections à 833. Depuis le 3 janvier, le pays a testé plus de 19.000 personnes, dont 13.794 ont été testées négatives au COVID-19 et 5.481 font l'objet de contrôles. L'un des principaux foyers de contamination se situe à l'hôpital de Cheongdo, où les deux décès liés au virus ont été enregistrés.

"La plupart des patients de cet hôpital qui ont été diagnostiqués sont ceux qui y avaient été admis pour des troubles mentaux", a dit le vice-ministre de la Santé, Kim Gang-lip, à des journalistes à Séoul.

La municipalité de Daegu, quatrième plus grande ville du pays (2,5 millions d'habitants), a conseillé à ses administrés de se confiner à domicile.

Près de quarante personnes appartenant à une secte dans la ville de Daegu, en Corée du Sud, ont été contaminées par le nouveau coronavirus, selon un bilan établi jeudi par les autorités, conduisant le maire à demander aux habitants de rester chez eux.

Parmi les nouveaux malades figure un employé d'une usine Samsung Electronics à Gumi, à 200 kilomètres au sud-est de Séoul, ce qui a amené le géant technologique à annoncer une suspension des activités sur ce site jusqu'à lundi.

Le coup d'envoi du championnat national de football en Corée du sud a été reporté lundi.

Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, plusieurs blessés — Allemagne
Une voiture a foncé ce lundi après-midi dans un défilé de carnaval en Allemagne , faisant " plusieurs blessés ", selon la police. Le conducteur de la voiture, un break Mercedes gris, a été interpellé a précisé la police sans fournir davantage de précisions.

La première à l'avoir été est une femme de 61 ans, qui ignorait avoir contracté la pneumonie virale et aurait transmis le virus, notamment en assistant à des offices religieux à Daegu.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer si la fidèle de l'Eglise Shincheonji avait un lien avec le foyer d'infection qu'est l'hôpital.

Parmi eux, plus d'une quarantaine fréquentaient la branche à Daegu de l'Église de Shincheonji, ou Temple du Tabernacle du témoignage, souvent considérée comme une secte.

Elles ont cependant précisé ne pas être entrées en contact avec des centaines d'entre eux.

Daegu est le lieu de naissance de Lee Man-hee, fondateur de l'Eglise de Shincheonji de Jésus.

Dimanche, dans une déclaration vidéo, l'Eglise s'est excusée d'avoir "suscité des inquiétudes" et a dit vouloir coopérer avec les autorités sanitaires pour "mettre fin rapidement" à la situation.

"Sachez que l'église Shincheonji de Jésus et ses membres sont les plus grandes victimes du Covid-19", a-t-il déclaré.

Mais son dirigeant a affirmé à ses fidèles que l'épidémie avait été "provoquée par le Diable", la comparant au châtiment biblique de Job, a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

En Corée, la secte infestée