Jeudi, 9 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Premier débat télévisé pour Michael Bloomberg — Primaires démocrates

Premier débat télévisé pour Michael Bloomberg — Primaires démocrates

20 Février 2020

Accusé par ses rivaux d'avoir "acheté " sa place dans la présidentielle américaine, traité de "milliardaire égocentrique", Michael Bloomberg devrait faire face mercredi 19 février 2020 au feu croisé des autres candidats à l'investiture démocrate lors de son premier débat télévisé de la campagne. Il devance Joe Biden ainsi que le richissime homme d'affaires Michael Bloomberg. Il vient en troisième position avec 14% des intentions de vote. "Je parle de Michael Bloomberg ", a lancé la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, provoquant des cris stupéfaits dans la salle.

Les rivaux de Michael Bloomberg l'accusent déjà de vouloir acheter la nomination, un argument qui sera à coup sûr repris ce soir, notamment par Bernie Sanders, qui a bâti sa carrière en dénonçant un système favorisant les millionnaires et les milliardaires, et par la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, qui en a aussi fait un thème central de sa campagne.

Il est évidemment beaucoup trop tôt pour dire qu'il va l'emporter et sa candidature, désormais attaquée de toutes parts, peut encore s'effondrer sous les coups de boutoirs d'une campagne qui va devenir de plus en plus violente à son encontre au fur et à mesure des bons sondages et qui n'est pas à l'abri de révélations spectaculaires, voire de fake news et autres articles nauséabonds qui font malheureusement partie dorénavant des élections et pas seulement aux Etats-Unis. "Comment appelez-vous ça lorsqu'une personne puise dans sa réserve illimitée de millions et de milliards et ne se donne même pas la peine de faire campagne dans des Etats comme le Nevada, l'Iowa ou le New Hampshire?", a demandé M. Buttigieg. Mais il est omniprésent sur les ondes: il a déjà dépensé, de ses fonds propres, l'équivalent de près de 300 millions d'euros en publicité télévisée, soit plus que tous les autres candidats réunis... Dans un entretien diffusé mardi sur CNN, le conseiller, Tim O'Brien, n'a toutefois pas précisé s'il le ferait en cas de victoire à la présidentielle américaine ou dès une éventuelle investiture démocrate.

Michael Bloomberg y souligne son engagement pour la lutte contre le changement climatique et contre les violences par armes à feu qui font des ravages aux Etats-Unis.

Les critiques fusent aussi du côté des candidats modérés, qui s'indignent d'anciens propos et politiques de M. Bloomberg, perçus comme discriminatoires. À commencer par la politique des interpellations et fouilles arbitraires qu'il a soutenue quand il était à City Hall, malgré les accusations de contrôles au faciès.

Georges-Alain assure que " tout était truqué ", la production répond — Star Academy
Le télé-crochet a permis de rendre Nikos Aliagas célèbre, de faire connaître Jenifer , Nolwenn Leroy ou encore Grégory Lemarchal. Dans une interview accordée au Parisien , il déclare: "J'ai découvert que c'est moi et Emma Daumas qui devions aller en finale".

Et il met maintenant en avant ses propositions censées aider les minorités et le soutien reçu de la part de plusieurs influents élus noirs. Et certains voient justement en Michael Bloomberg leur meilleure option.

- Railleries de Trump - Les deux milliardaires croisent d'ailleurs déjà le fer sur les réseaux sociaux.

Michael Bloomberg arrive même en deuxième place de deux nouveaux sondages publiés mardi.

M. Bloomberg le lui rend bien, en affirmant que le républicain a peur de l'affronter à la présidentielle. Ce "self-made man" ironise aussi sur la fortune de M. Trump, qu'il "a héritée de son père et mal dépensée".

Bernie Sanders arrive en tête de la moyenne des rares sondages menés dans le Nevada, suivi par Joe Biden. Le milliardaire a décidé de sauter les quatre premiers États des primaires, Iowa, New Hampshire, Nevada et Caroline du Sud, pour se consacrer sur les États qui voteront ensemble le 3 mars prochain.

Premier débat télévisé pour Michael Bloomberg — Primaires démocrates