Mercredi, 1 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le système d'immigration post-Brexit dévoilé — Royaume-Uni

Le système d'immigration post-Brexit dévoilé — Royaume-Uni

19 Février 2020

"Notre nouveau système d'immigration va fermer le robinet de la main d'oeuvre étrangère peu qualifiée", écrit la ministre de l'Intérieur, Priti Patel, dans une tribune publiée dimanche par The Sun.

Les visas étudiants seront également basés sur un système de points et ouverts aux "talents du monde entier ", à condition d'avoir reçu une proposition d'un établissement britannique, de parler anglais et de pouvoir subvenir à ses besoins. Il n'octroie aucun point à celui qui gagne le minimum requis de £20,480 par an (24 627 euros) et un maximum de 20 points à celui payé au moins £25,600 (30.767 euros). Vingt autres points sont accordés s'il a des "compétences appropriées " et vingt autres s'il parle l'anglais à un "niveau requis ". Il met sur le même plan les citoyens européens et non-européens. Dans la santé, ces mesures "vont provoquer un désastre absolu", a estimé Christina McAnea, responsable du principal syndicat du secteur public.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a dénoncé des mesures "dévastatrices" pour l'économie écossaise. Le Labour, principal parti d'opposition, a affirmé que certains secteurs du travail dépendaient de la main-d'oeuvre étrangère, ce qui va contraindre le gouvernement à faire nombre d'exceptions. "Notre démographie (en berne) fait que nous devons continuer d'attirer du monde ici", a-t-elle tweeté, "et ça rend cela tellement plus difficile".

Blues : Bouwmeester opéré pour l'installation d'un stimulateur cardiaque
Il avait un rythme cardiaque irrégulier, et la réaction rapide des services d'urgence a fait en sorte qu'il soit O.K. Il a patiné 1:20 dans son dernier quart avant de s'effondrer et a enregistré 5:34 de temps de glace dans le match.

Le ministère estime ainsi se conformer au "message clair" envoyé par le peuple britannique lors du référendum de 2016 sur le Brexit et des élections législatives de décembre dernier.

Les quelque 3,2 millions de citoyens de l'UE qui avaient demandé à résider au Royaume-Uni avant l'issue du Brexit ne sont pas concernés.

Immigrer au Royaume-Uni sera plus compliqué à partir de l'année prochaine. Le journal Le Figaro a indiqué que ce système privilégie les "brillants" cerveaux au détriment des "travailleurs peu qualifiés". "Ce système basé sur un niveau de salaire aura tellement d'exceptions, pour le NHS, les services sociaux et de nombreux secteurs du privé qu'il perdra son sens", a relevé Diane Abbott, chargée de l'Intérieur au sein du Parti travailliste, principale formation d'opposition.Ces mesures doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2021, à l'issue de la période de transition qui a débuté après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, le 31 janvier.Mais selon le petit parti europhile libéral démocrate, dix mois ne suffiront pas aux entreprises pour se préparer, risquant de provoquer "le chaos et la confusion". Le contrôle de l'immigration avait été un des principaux sujets lors des campagnes précédant ces deux scrutins.

Le système d'immigration post-Brexit dévoilé — Royaume-Uni