Lundi, 21 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Municipales à Paris : Mounir Mahjoubi se dit "disponible" pour remplacer Benjamin Griveaux

Municipales à Paris : Mounir Mahjoubi se dit "disponible" pour remplacer Benjamin Griveaux

15 Février 2020

Mais le tonnerre qui s'est abattu sur le désormais ex-candidat LREM à la mairie de Paris emporte la foudre jusqu'à l'Elysée. Ils ont été relayés peu à peu jeudi sur les réseaux sociaux, poussant Benjamin Griveaux à se retirer de la course à la mairie de Paris vendredi matin.

Lors de cette déclaration au ton solennel, Benjamin Griveaux était visiblement ému, tout comme les membres de son équipe de campagne qui l'entouraient pour le soutenir. Le député ex-LREM avait annoncé sa candidature à l'élection présidentielle dans l'émission de Cyril Hanouna, mercredi. Jusqu'à son retweet, l'article, mis en ligne le 1er février, restait assez confidentiel. "Évidemment, ces faits-là doivent être poursuivis", a-t-il insisté.

Pour Joachim Son-Forget, l'ex-candidat à la mairie de Paris est "tombé dans un piège" qu'il décrit ainsi: "Il y a plusieurs jeunes femmes - au moins deux - instrumentalisées ou de mèche avec le monsieur qui a fait ce site et certainement d'autres personnes qui sont en train de cibler des personnalités publiques qui vont les voir, qui essaient de les aguicher, qui leur envoient des photos, des vidéos, des messages suggestifs".

LIRE AUSSI Qui est Piotr Pavlenski, l'activiste russe qui a révélé les vidéos de Benjamin Griveaux?

Un salaire hors-norme pour retenir Mbappé au PSG ?
Encore faut-il donc, pour les Parisiens, parvenir à prolonger l'ancien Monégasque, dont le contrat prendra fin en juin 2022. AS précise que de son côté, le club français va transmettre une offre XXL à son joyau avant le début de l'Euro 2020 .

Dans les sondages en vue de la bataille pour conquérir l'Hôtel de Ville de Paris, le représentant du parti présidentiel n'arrivait qu'en troisième position, derrière la maire socialiste sortante, Anne Hidalgo, et la candidate du parti de droite Les Républicains, Rachida Dati. Même son de cloche sur le plateau de Jean-Marc Morandini: "Je défends toujours les gens qui se font lyncher publiquement (.) Je travaille depuis longtemps sur ces questions de déstabilisation en ligne et je les dénonce", avance-t-il.

"Je n'ai pas publié la vidéo, je ne l'aurais jamais fait".

Piotr Pavlenski en 2016 pour la présentation de son livre, 'Le Cas Pavlenski'.

Municipales à Paris : Mounir Mahjoubi se dit