Samedi, 26 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Municipales à Paris: Griveaux jette l’éponge après des "attaques ignobles"

Municipales à Paris: Griveaux jette l’éponge après des "attaques ignobles"

14 Février 2020

Le candidat de La République en marche (LREM) pour la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, a annoncé le 14 février qu'il retirait sa candidature dans le but de protéger ses proches après la diffusion de vidéos à caractère sexuel.

Du Havre, le Premier ministre, Edouard Philippe, a exprimé sa " sympathie " et son " soutien " à Benjamin Griveaux. "C'est pourquoi j'ai décidé de retirer ma candidature à l'élection municipale parisienne", a t-il poursuivi. Cette décision me coûte mais mes priorités sont très claires.

"Je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis ", a expliqué Benjamin Griveaux. Comme si cela n'était pas suffisant, hier, un nouveau stade a été franchi.

Un site a diffusé mercredi soir une vidéo intime et des messages connotés adressés à une femme, affirmant qu'ils émanaient de l'ancien porte-parole du gouvernement. "Cela va trop loin".

La meilleure photo animalière de l'année est juste incroyable!
Cette photo ainsi que les 24 clichés des autres finalistes sont exposés au Musée d'histoire naturelle de Londres jusqu'au 31 mai. Le troisième illustre la connivence qui existe entre un garde forestier et le bébé rhinocéros qu'il protège.

Après une investiture dans la douleur par LREM, des propos injurieux à l'égard de ses concurrents relayés dans la presse, c'est finalement la publication de cette vidéo qui a eu raison de la campagne de celui que les sondages plaçaient en troisième position derrière l'actuelle maire socialiste Anne Hidalgo et la candidate Les Républicains (LR) Rachida Dati. Selon Richard Malka, avocat et conseiller de Benjamin Griveaux, il s'agit "d'un site clandestin sans mention légale, hébergé aux États Unis". M. Villani l'a assuré vendredi de son soutien "dans cette épreuve" fustigeant "une attaque indigne (qui) est une menace grave pour la démocratie".

Peu après l'annonce, la maire de Paris a appelé "au respect de la vie privée et des personnes", estimant dans un communiqué que "les Parisiennes et les Parisiens méritent un débat digne". "Ressaisissons-nous collectivement ou nous allons tous nous noyer dans la fange", prévient l'essayiste et eurodéputé de gauche Raphaël Glucksmann".

Benjamin Griveaux se retire de la course aux municipales à cause de la diffusion, sur un site internet, d'images privées à caractère sexuel, qui ne sont pour l'instant pas identifiées. Il a dit avoir voulu "dénoncer l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux "qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales" mais qui "fait tout le contraire".

"En juin 2016, Pavlenski, qui se revendique de " l'art politique ", avait fait sept mois de détention puis avait été condamné à une amende pour avoir " endommagé " la Loubianka, siège historique des services de sécurité russes. À ses côtés, son ancienne épouse Oksana Chaliguina avec qui il a deux enfants.

Municipales à Paris: Griveaux jette l’éponge après des