Jeudi, 9 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le Sénat vote pour brider Trump sur l’Iran, veto attendu — Etats-Unis

Le Sénat vote pour brider Trump sur l’Iran, veto attendu — Etats-Unis

14 Février 2020

Le Sénat américain a adopté jeudi une résolution visant à limiter une action militaire de Donald Trump contre l'Iran, un nouveau camouflet pour le président américain qui devrait user de son droit de veto.

Rappelant que le pouvoir de déclarer la guerre, en vertu de la Constitution, revient au Congrès, le texte ordonne au président de mettre fin au recours aux Forces armées des États-Unis pour des hostilités contre la République islamique d'Iran [.] sauf si cela est explicitement autorisé par une déclaration de guerre ou une autorisation spécifique d'utilisation de la force militaire contre l'Iran.

Le vote revêt pourtant un caractère plutôt symbolique, étant donné que le Président a d'ores et déjà annoncé qu'il mettrait son veto à cette résolution. Il doit être envoyé à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates et où il a de grandes chances d'être confirmé.

Des manifestants à New York après la frappe américaine contre l'Iran, le 11 janvier 2020.

Pour le sénateur républicain Marco Rubio, cette résolution "affaiblit la dissuasion et augmente le risque de guerre".

Patrick Balkany remis en liberté sous contrôle judiciaire
Patrick Balkany va pouvoir laisser la prison de la Santé derrière lui. La quatrième demande aura donc été la bonne pour Patrick Balkany .

Les partisans de la résolution au Sénat affirment que leur objectif n'est pas de lier les mains à Donald Trump sur la scène internationale, mais d'accorder au Congrès entier le droit de décider avec qui les États-Unis doivent être en guerre. Ainsi, le document a obtenu le soutien non seulement des sénateurs démocrates, mais également celui de certains de leurs collègues républicains.

Il y a un consensus au sein de la classe politique américaine pour dire que le gouvernement iranien "soutient le terrorisme" et que le général Soleimani était "le principal architecte de la plupart des activités déstabilisatrices de l'Iran à travers le monde", selon les termes de la résolution adoptée en janvier à la Chambre.

Mais les démocrates accusent Donald Trump d'avoir mené une opération "disproportionnée et provocatrice" pour éliminer Soleimani, sans "consulter le Congrès".

Depuis 1973, la "War Powers Resolution" contraint le président américain à obtenir l'autorisation du Congrès pour toute intervention militaire de plus de 60 à 90 jours. Elles n'étaient pas limitées dans la durée.

En 2019, le Congrès avait déjà approuvé une résolution exigeant l'arrêt du soutien américain à la coalition militaire saoudienne dans la guerre au Yémen, à l'exception des opérations visant les groupes jihadistes. Il y avait mis son veto.

Le Sénat vote pour brider Trump sur l’Iran, veto attendu — Etats-Unis