Samedi, 26 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » "Le Prince oublié", une fable dont Omar Sy est le héros

"Le Prince oublié", une fable dont Omar Sy est le héros

14 Février 2020

"Le Prince oublié " retombe dans la case " ça casse ". L'idée est séduisante, mais Michel Hazanavicius (OSS 117) peine à insuffler de la magie à son univers virtuel, trop clinquant. Dans leur Monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l'histoire. "Des films qui mélangent les genres et dans lesquels chaque spectateur peut entrer par différentes portes." expliquait-il lors de sa venue à Toulouse. Nous sommes ici dans le b.a. -ba du récit initiatique mâtiné de conte pour enfants. "Et les pré ados se reconnaîtront dans ce moment de sortie de l'enfance ". Père de 5 enfants dans la vie, l'acteur est allé puiser dans sa propre expérience pour interpréter ce père rêveur et attachant: "Quand on joue un père comme ça, on va piquer des choses un peu à nous (...) Mais en même temps ça reste une histoire inventée et mon travail c'est de composer (...) Alors après rêveur et attachant... ça n'est pas à moi de le dire mais j'espère que je le suis quand même, au moins un petit peu", nous explique-t-il en riant. Dans ces récits extraordinaires, Sofia (sa fille) est toujours la Princesse et lui le Prince courageux. Et naturellement, le prince fait des jaloux, à commencer par Pritprout (François Damiens), le méchant qui aimerait bien être la star.

Mais Sofia grandit. Elle a maintenant 11 ans, elle rentre au collège et, un soir, pour la première fois, elle dit qu'elle n'a plus besoin d'histoire pour s'endormir: "Papa, j'ai 11 ans". Mais la fillette devient adolescente et se trouve un prince charmant de son âge.

Municipales à Paris : Benjamin Griveaux (LREM) retire sa candidature
Le candidat investi par La République en marche a annoncé, ce vendredi matin, qu'il se retirait de la course à la mairie de Paris. Consigne avait été passée en interne de ne " faire aucun commentaire ". "Cela va trop loin".

Djibi vit seul avec sa fille Sofia depuis la disparition de sa femme. Et on s'endort un peu, manière d'être raccord avec l'histoire... Cet amour pour le cinéma américain, le président du Grand jury du festival de Deauville de 2017 le prouve encore aujourd'hui avec son Prince oublié incarné par le comédien français le plus en vue outre-Atlantique, Omar Sy.