Samedi, 26 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Patrick Balkany remis en liberté sous contrôle judiciaire

Patrick Balkany remis en liberté sous contrôle judiciaire

13 Février 2020

Elle "libère" le maire de Levallois et lui impose un contrôle judiciaire léger, sans caution, dans le dossier de fraude fiscale comme de blanchiment. "Il sera temps d'y revenir, il sera temps que la Ville de Levallois envisage d'autres procédures pour essayer de récupérer ces sommes".

La quatrième demande aura donc été la bonne pour Patrick Balkany.

En première instance, le tribunal avait condamné Patrick Balkany à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé, avec incarcération immédiate, et son épouse à quatre ans d'emprisonnement mais sans mandat de dépôt, eu égard à sa santé fragile.

Patrick Balkany va pouvoir laisser la prison de la Santé derrière lui.

Condamné à quatre ans de prison pour fraude fiscale le 13 septembre, puis à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé le 18 octobre, Patrick Balkany a retrouvé la liberté. La cour d'appel de Paris a pris mercredi une décision à l'opposé de toutes les précédentes. "Je vais vous dire quelque chose qui ne sera certainement pas suivi par 99% d'entre vous, mais j'aimerais que vous le laissiez un peu tranquille et qu'il puisse tranquillement rentrer chez lui retrouver ses petits-enfants et être au calme parce qu'il a besoin de repos et de se soigner", a poursuivi son avocat.

Les investissements Canadiens au Sénégal dépasseront 449 milliards en 2020
Nous sommes impatients de développer le commerce parce que vous êtes l'un des "plus gros clients" du pétrole brut du Nigéria. Le Premier ministre du Canada est attendu ce soir à Dakar pour une visite officielle de deux jours au Sénégal.

Mercredi après-midi, son avocat Romain Dieudonné a salué une "décision justifiée" qui n'est "pas une faveur" mais "le résultat d'une expertise médicale ordonnée par la cour qui faisait état d'une situation médicale inquiétante".

La cour, au vu d'une alarmante expertise médiale, constate que la dégradation de l'état de santé de "Patrick Balkanyest difficilement compatible avec la détention". Patrick Balkany devra néanmoins respecter les obligations suivantes: fixer sa résidence au moulin de Cossy à Giverny, ne pas quitter la France métropolitaine, restituer son passeport et pointer deux fois par mois à la gendarmerie. "A quelles conditions? Celles que vous voulez".

Il a été pleinement entendu par la cour.

Épilogue d'un marathon judiciaire, cette sortie va être strictement encadrée, en attendant les décisions de la justice dans les affaires impliquant le couple: le 4 mars dans le volet fraude fiscale et le 22 avril dans le volet blanchiment. "On arrive à la fin d'un cycle judiciaire, la cassation ne pourrait se porter que sur des pièces", explique-t-il.

Patrick Balkany remis en liberté sous contrôle judiciaire