Samedi, 26 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'OMS parle de "très grave menace" pour le monde — Coronavirus

L'OMS parle de "très grave menace" pour le monde — Coronavirus

12 Février 2020

"Si l'on se concentre sur la Chine, la barre des 1 000 décès a été franchi mais le nombre personnes contaminées au jour le jour est en diminution".

À l'ouverture de la conférence, Tedros avait qualifié cette épidémie de "très grave menace" pour le monde, appelant les pays et les scientiques à intensifier les efforts et la coordination pour en venir à bout. En dehors de ce pays, le virus a tué deux personnes (une aux Philippines et une à Hong Kong) et plus de 400 cas ont été confirmés dans une trentaine de pays et territoires. Il s'agissait dans les deux cas de ressortissants chinois.

Au Japon, la situation s'aggrave à bord du paquebot Diamond Princess, en quarantaine près de Yokohama, où 174 personnes sont désormais contaminées.

Mais un scénario redouté s'est concrétisé: sans avoir jamais mis les pieds en Chine, un Britannique ayant contracté le coronavirus à Singapour l'a transmis à plusieurs de ses compatriotes lors d'un séjour dans les Alpes en France, avant d'être diagnostiqué en Grande-Bretagne.

"A ce stade, parmi les personnes (évacuées du navire) hospitalisées, quatre sont dans un état grave, sous assistance respiratoire ou soins intensifs", a précisé le ministre japonais de la Santé Katsunobu Kato.

Le coronavirus inquiète dans l'Union européenne (UE), où plusieurs cas ont été déclarés en Allemagne (16), en France (11) et en Italie (3). Les ministres européens de la Santé se retrouveront jeudi à Bruxelles pour évoquer le sujet.

L'OMS parle de
L'OMS parle de "très grave menace" pour le monde — Coronavirus

Il aurait ainsi accidentellement contaminé au moins 11 personnes - cinq hospitalisées en France, cinq autres en Grande-Bretagne et un homme de 46 ans sur l'île espagnole de Majorque où il réside, selon les informations disponibles.

Jusqu'alors, la majorité des contaminations identifiées à l'étranger impliquait des personnes revenues de la ville chinoise de Wuhan, épicentre de l'épidémie.

La quasi-totalité des morts a été enregistrée dans la province du Hubei, foyer de la contagion, dont Wuhan est la capitale. Les produits alimentaires, médicaux, et les matières premières peuvent cependant passer.

Hors du Hubei, plusieurs métropoles imposent à une partie de leurs habitants de rester calfeutrés chez eux, avec néanmoins la possibilité de sortir récupérer des courses. Les étudiants sont toujours en vacances et les employés incités à travailler depuis chez eux lorsque c'est possible.

En Chine, M. Aylward et son équipe d'une dizaine d'experts collaboreront avec des scientifiques chinois et des responsables de la santé publique pour déterminer les premiers lieux à visiter et les premières questions à poser.

Les autorités ont été critiquées pour avoir tardé à réagir et avoir réprimandé des lanceurs d'alerte pour "propagation de rumeurs".

Klinsmann quitte son poste d'entraîneur au Hertha Berlin après dix semaines
Le technicien de 55 ans a annoncé sa démission dans un message publié sur Facebook ce mardi. La formation berlinoise doit désormais trouver un nouvel entraîneur pour mener son projet.

L'OMS parle de