Lundi, 24 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » 1100 morts, mais le nombre de nouveaux cas baisse — Coronavirus

1100 morts, mais le nombre de nouveaux cas baisse — Coronavirus

12 Février 2020

Le coronavirus, désormais officiellement appelé par l'OMS Covid-19 (et non plus 2019-nCoV, le nom adopté à titre provisoire) a provoqué en Chine la mort de 1 113 personnes, selon les autorités sanitaires chinoises.

Jusqu'à présent, 99,9% des décès enregistrés dans le monde l'ont été en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), où est apparue la maladie en décembre dans la grande ville de Wuhan (centre).

Plus de 42 600 personnes ont, à l'heure actuelle, été contaminées en Chine continentale, et au moins 1 016 d'entre elles sont mortes. Selon des chercheurs locaux, la baisse devrait se confirmer la semaine prochaine et le nombre de nouveaux cas devrait tomber à zéro autour du 23 février.

"La détection de ce petit nombre de cas pourrait être l'étincelle qui finira par un plus grand feu" épidémique, s'est alarmé lundi le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

A l'ouverture de la réunion, qui passera en revue les moyens de combattre l'épidémie, il a appelé tous les pays à faire preuve de "solidarité" en partageant leurs données. Il s'agissait dans les deux cas de ressortissants chinois. Trente-neuf nouveaux cas, dont un responsable des opérations de quarantaine, ont été annoncés mercredi.

À ce stade, parmi les personnes [évacuées du navire] hospitalisées, quatre sont dans un état grave, sous assistance respiratoire ou aux soins intensifs, a précisé M. Kato.

Le coronavirus inquiète dans l'Union européenne (UE), où plusieurs cas ont été déclarés en Allemagne (16), en France (11) et en Italie (3).

Les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence jeudi à Bruxelles afin de discuter de mesures coordonnées contre l'épidémie.

Vanille, 1 an, a été enlevée à Angers — Alerte enlèvement
Nathalie Stephan était hébergée depuis un an dans le centre maternel d'Angers , un foyer pour femmes enceintes et mères isolées . Avant la disparition de la fillette, elle avait eu le droit de passer 48 heures avec elle, hors de toute structure.

Mais un scénario redouté s'est concrétisé: sans avoir jamais mis les pieds en Chine, un Britannique contaminé par le coronavirus à Singapour l'a ensuite transmis à plusieurs compatriotes lors d'un séjour dans les Alpes en France, avant d'être diagnostiqué en Grande-Bretagne.

Cet homme a ainsi accidentellement transmis le coronavirus à onze autres personnes.

Jusqu'alors, la majeure partie des contaminations identifiées à l'étranger impliquait des personnes revenues de Wuhan.

La capitale provinciale, Wuhan, a encore renforcé ses restrictions.

Les personnes atteintes de fièvre - un des symptômes de la maladie - ne pourront désormais plus se rendre dans les hôpitaux hors de leur arrondissement, tandis que tous les complexes résidentiels sont soumis à des règles d'entrée et de sortie encore plus drastiques.

Hors du Hubei, plusieurs métropoles imposent également à une partie de leurs habitants de rester calfeutrés chez eux, avec néanmoins la possibilité de sortir récupérer des courses. Partout, des banderoles ou des messages diffusés par haut-parleur incitent à porter des masques ou se laver les mains.

Dans l'ensemble, la Chine demeure largement paralysée, malgré une reprise timide du travail depuis lundi. Les étudiants sont toujours en vacances et les employés incités à travailler depuis chez eux lorsque c'est possible. Mais le pouvoir a également été critiqué pour avoir tardé à réagir à l'épidémie et avoir même réprimandé des lanceurs d'alerte pour "propagation de rumeurs".

1100 morts, mais le nombre de nouveaux cas baisse — Coronavirus