Samedi, 29 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Engie: conseil d'administration jeudi pour trancher le cas d'Isabelle Kocher

Engie: conseil d'administration jeudi pour trancher le cas d'Isabelle Kocher

06 Février 2020

Des soutiens politiques encombrants "Le non-renouvellement d'Isabelle Kocher à la direction générale d'Engie serait incompris et incompréhensible, bien au-delà de la seule gouvernance de l'entreprise". Un conseil d'administration exceptionnel doit se tenir au siège de l'énergéticien à La Défense (Paris) le 6 février. Malgré des "résultats honorables" et une stratégie "plutôt validée", la directrice générale est critiquée pour l'exécution de ses directives et pourrait donc ne pas être reconduite à la fin de son mandat, en mai prochain.

Derrière son cas personnel se pose encore l'avenir de l'entreprise, au moment où l'Etat s'est donné la possibilité de baisser sa participation au capital, dans le cadre de la loi Pacte.

La décision sera prise "uniquement et exclusivement au regard de (.) critères économiques", a assuré mardi le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

Difficile de compter sur le soutien d'Emmanuel Macron et de Bruno Le Maire à la manœuvre sur ce dossier quand, parmi les cinquante personnalités signataires de cette pétition, figurent le leader des Verts, Yannick Jadot, Xavier Bertrand, ex-LR, président des Hauts-de-France, et Anne Hidalgo, Maire de Paris, soit trois opposants au Président de la République. Un sujet sensible alors que le gouvernement demande aux groupes d'avoir des comités exécutifs beaucoup plus paritaires. " On a une femme patronne au CAC40 qui engage un grand groupe énergétique vers la transition, l'efficacité, les énergies renouvelables".

Le quotidien Les Echos avait auparavant rapporté qu'Isabelle Kocher "ne devrait pas être renouvelée" et que le président du conseil d'Engie Jean-Pierre Clamadieu "devrait assurer la direction générale par intérim en attendant de lui trouver un (e) successeur (e)".

Villas-Boas s'en prend à Rennes et Létang — OM
On ne comprend pas. "Là, Niang est un peu plus loin du ballon mais il est sur la ligne de Lafont". Après le match, Létang s'était plaint de l'arbitrage, qu'il jugeait défavorable à son équipe.

"Femme brillante", selon l'éditorialiste et spécialiste économique Nicolas Beytout, Isabelle Kocher dirige un "mastodonte issu de la fusion entre GDF et Suez, qui pèse 60 milliards d'euros de chiffre d'affaires, et 150.000 salariés dans 80 pays".

Isabelle Kocher, après avoir déjà entretenu des relations tendues avec l'ancien président d'Engie Gérard Mestrallet, a régulièrement estimé ces dernières années qu'elle était la cible de critiques en raison du virage stratégique qu'elle a fait prendre au groupe.

Depuis quelques semaines, plusieurs grandes agences de communication se démenaient également pour défendre le bilan d'Isabelle Kocher à la tête d'Engie.

Le sort d'Isabelle Kocher, patronne d'Engie, sera fixé jeudi, à l'occasion d'un conseil d'administration qui pourrait décider de l'évincer.

.

Engie: conseil d'administration jeudi pour trancher le cas d'Isabelle Kocher