Mercredi, 8 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » À une semaine des Oscars, le triomphe de 1917 aux Bafta

À une semaine des Oscars, le triomphe de 1917 aux Bafta

04 Février 2020

"Déjà récompensé aux Golden Globes et nommé aux Oscars, le réalisateur de 54 ans l'a emporté à la cérémonie britannique devant Martin Scorsese (" The Irishman "), Todd Philipps (" Joker "), Quentin Tarantino (" Once Upon a Time... in Hollywood ") et Bong Joon-Ho (" Parasite "), dans les deux catégories. "1917" a raflé sept Bafta dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Joaquin Phoenix, récompensé début janvier aux Golden Globes américains pour sa performance dans "Joker", brigue le Bafta du meilleur acteur face à Leonardo DiCaprio ("Once Upon a Time.in Hollywood"), Adam Driver ("Marriage Story"), Taron Egerton ("Rocketman) et Jonathan Pryce ("Les deux Papes")".

A contrario, c'est la déception pour le "Joker", donné grand favori avec 11 nominations mais qui se contente de trois prix, un mauvais présage pour les récompenses d'Hollywood (11 nominations également).

Du côté des femmes, Renée Zellweger a remporté le Bafta de la meilleure actrice pour son interprétation de la légendaire comédienne Judy Garland dans le biopic "Judy". Elle s'est en particulier imposée face à Jessie Buckley ("Wild Rose"), Scarlett Johansson ("Marriage Story"), Saoirse Ronan ("Les Filles du docteur March") et Charlize Theron ("Scandale").

Chine : découverte d'une nouvelle épidémie de grippe aviaire H5N1
On ne peut donc pas parler d'épidémie humaine de grippe aviaire, la transmission inter-humaine étant inefficace ou minime. La première occurrence mortelle de cette grippe aviaire A (H5N1) remonte à 1997, faisant six victimes à Hong Kong.

Fini le plastique à usage unique et les sacs de petits cadeaux peu respectueux de l'environnement, bonjour le tapis rouge en matériaux recyclés.

Le Bafta du meilleur film en langue étrangère pourrait revenir à "L'Adieu", chronique familiale sur le choc des cultures de la réalisatrice sino-américaine Lulu Wang, ou au film sud-coréen "Parasite". L'acteur américain Joaquin Phoenix a appelé sur scène la grande famille du cinéma à éradiquer le "racisme rampant" de l'industrie cinématographique, tout en affirmant ne pas tenir un discours moralisateur. "Nous envoyons un message très clair aux personnes de couleur: vous n'êtes pas les bienvenues ici", a lâché l'acteur. J'ai honte de dire que je fais partie du problème.

Avant la cérémonie, c'est la présidente des Bafta, Pippa Harris, qui a déploré l'absence de nominations de femmes dans la catégorie meilleur réalisateur, alors qu'elles " représentent l'avenir de l'industrie ". Un problème général dans le cinéma Bien avant la cérémonie, les critiques fusaient déjà sur les réseaux sociaux avec le #BaftaSoWhite ("Bafta tellement blancs"). Elles ont ensuite trouvé un porte-parole d'importance en la personne du réalisateur oscarisé Steve McQueen, dénonçant des " talents noirs beaucoup trop négligés " dans le journal The Guardian.

À une semaine des Oscars, le triomphe de 1917 aux Bafta