Vendredi, 28 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un premier mort du coronavirus déclaré hors de Chine

Un premier mort du coronavirus déclaré hors de Chine

04 Février 2020

Le bilan de l'épidémie du coronavirus en Chine est monté à 425 morts après 64 nouveaux décès annoncés mardi par le gouvernement qui a admis des "insuffisances" dans sa réaction à la crise sanitaire.

Le nombre de morts du nouveau coronavirus dans la province chinoise du Hubei a augmenté de 56 à 350 lundi, a rapporté la télévision d'État chinoise citant des chiffres officiels, alors que les investisseurs se préparaient à la volatilité lorsque les marchés chinois rouvriraient après la pause du Nouvel An lunaire.

En Italie, un avion militaire a décollé dimanche de Rome à destination de Wuhan, d'où il doit rapatrier 67 personnes.

Jusqu'à présent, les Philippines, où un Chinois de 44 ans originaire de Wuhan est mort, et Hong Kong sont les deux seuls territoires à avoir fait état de décès hors de Chine continentale.

Les routes ont été bloquées dans la province de Hubei, berceau de l'épidémie, et dans la ville de Wuhan, placée en quarantaine.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), a réaffirmé ce lundi qu'il était inutile de restreindre les transports internationaux et les échanges commerciaux dans l'espoir de freiner la propagation du virus.

France/Auto : Immatriculations en baisse en janvier, l'année commence mal
La comparaison est d'autant plus douloureuse qu'en décembre, les immatriculations neuves avaient progressé de 27,7%. En regardant les tableaux, pratiquement toutes les immatriculations globales des constructeurs sont à la baisse.

On peut espérer que l'ampleur de cette épidémie fera réfléchir nos responsables politiques sur le système économique mondialisé, qui se développe pour son propre intérêt sans tenir compte des effets secondaires, dont on ne pourra juger des premières conséquences en matière de santé publique que dans quelques semaines ou quelques mois.

Pékin a dénoncé ce lundi le comportement de Washington accusé d'avoir contribué à créer une atmosphère de panique au lieu d'apporter leur soutien.

Deux grandes villes de l'est de la Chine, éloignées de plusieurs centaines de kilomètres de l'épicentre de l'épidémie en cours, ont annoncé mardi des mesures de restriction aux mouvements à leurs habitants pour limiter la propagation du nouveau coronavirus.

Il pourrait être l'une des premières victimes d'une transmission d'homme à homme, dans la région administrative spéciale de Hong Kong. Une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré ce mardi que les Etats-Unis "devraient adopter une attitude objective, juste, calme et rationnelle" et "s'abstenir de réagir de manière excessive".

La volonté de se couper de l'épicentre du virus se propage à mesure que ce dernier se répand.

La Chine, qui souffrait déjà d'un ralentissement de sa croissance avant l'épidémie, a annoncé dimanche l'injection de 1.200 milliards de yuans (156 milliards d'euros) pour soutenir son économie. Taizhou a également annoncé suspendre 95 connexions ferroviaires à destination de la ville à partir de mardi.

Un premier mort du coronavirus déclaré hors de Chine