Jeudi, 9 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » France/Auto : Immatriculations en baisse en janvier, l'année commence mal

France/Auto : Immatriculations en baisse en janvier, l'année commence mal

04 Février 2020

" Ce n'est pas une surprise car on avait eu, au mois de décembre 2019, une augmentation d'immatriculations de voitures qui allaient avoir un trop fort malus " au 1er janvier 2020, explique à l'AFP François Roudier du CCFA".

Avec 134.230 immatriculations au mois de janvier dernier, le marché automobile français des voitures particulières neuves a démarré difficilement l'année 2020 (- 13,4%).

Les constructeurs français n'ont pas fait d'étincelles non plus. La comparaison est d'autant plus douloureuse qu'en décembre, les immatriculations neuves avaient progressé de 27,7%.

En regardant les tableaux, pratiquement toutes les immatriculations globales des constructeurs sont à la baisse.

Le premier mois de l'année 2020 est amer pour les constructeurs d'automobiles.

C'est (bien) mieux que le mois de janvier 2019, avec une part de voitures électriques qui représentait uniquement 2% du total de véhicules neufs écoulés.

Deux morts dans un incendie "suspect" à Val-des-Monts
Vers 21h40, des enquêteurs de la SQ étaient en route vers les lieux pour faire la lumière sur cette affaire. Les policiers de la SQ ont d'ailleurs avancé la thèse de l'incendie "suspect".

Les groupes allemands Daimler (Mercedes, Smart) ou BMW par exemple ont ainsi vu leurs immatriculations chuter respectivement de 48,9% et 17,3%.

Parmi les marques qui ont su tirer leur épingle du jeu, on trouve Toyota (+ 16,26 %), Nissan (+ 28,71 %) ou encore Seat (+ 16,43 %), Skoda (+ 5,72 %) et Porsche (+ 32,92 %). Ajoutons que les groupes français ont représenté 60,62 % des immatriculations de janvier 2020. Cette situation est due au manque d'alternatives crédibles et accessibles financièrement face au diesel, notamment pour les gros rouleurs. Sous les effets croisés de l'introduction du nouveau barème concernant le bonus/malus " écologique " et de l'élargissement de l'offre en matière de véhicules électrifiés, les modèles électriques et hybrides ont ainsi représenté 19,6 % du marché automobile français (source CCFA). Les immatriculations de véhicules électriques ont bondi en janvier!

Le mouvement est accompagné par celui en cours pour le marché des véhicules hybrides rechargeables (ou PHEV).

Pour revenir sur le duel des ventes entre la Peugeot 208 et la Renault Clio, le fait que la nouvelle 208 est à la fois proposée en différentes versions thermiques et en un modèle 100% électrique joue, bien évidemment, sur les chiffres de ses ventes surtout. La 208 détient en janvier 7.0% du marché alors que la Clio n'en n'a que 4.1%. La Renault Clio V est donc à la seconde place mais, loin avec 5 524 unités vendues.

Enfin, toujours vaillante pour ne pas dire brillante, Renault place la Dacia Sandero à la 9eme place des ventes devant le Citroën C3 Aircross (3.328 ventes et 2.5% du MTM). On gardera à l'esprit que la citadine roumaine a 8 ans cette année et qu'elle fait l'essentiel de ses ventes auprès des particuliers ce qui n'est pas le cas des 9 autres modèles du Top 10.

Janvier 2020 est à marquer d'une pierre blanche.

France/Auto : Immatriculations en baisse en janvier, l'année commence mal