Vendredi, 28 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Les Français rapatriés isolés près de Marseille — Coronavirus

Les Français rapatriés isolés près de Marseille — Coronavirus

02 Février 2020

Un avion ramenant environ 200 Français évacués de Wuhan, foyer de l'épidémie de coronavirus, est attendu ce vendredi à la mi-journée sur la base aérienne d'Istres, dans le sud-est de la France, a-t-on appris auprès du commandement de la base.

Dans la soirée du vendredi 31 janvier, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a indiqué que deux rapatriés français rentrés vendredi de Wuhan, en Chine, avaient été testés négatifs après une suspicion d'infection au nouveau coronavirus chinois. Les rapatriés de Wuhan ont pris leurs marques samedi dans le centre de vacances de Carry-le-Rouet où ils seront confinés deux semaines, tentant de faire face à quelques problèmes pratiques.

"Cette personne a été directement transférée à l'hôpital de la Timone et elle sera testée évidemment", a précisé la ministre lors d'une conférence de presse à l'aéroport de Marignane (Bouches-du-Rhône).

Pendant leur période d'isolement, les rapatriés vont faire l'objet d'une surveillance médicale pour s'assurer qu'elles ne sont pas contaminées par le virus. "Nous nous sommes assurés que les conditions d'accueil à Wuhan. à Carry-le-Rouet, seront à la hauteur de votre soulagement", leur a déclaré la ministre, son lapsus suscitant quelques rires. "Tous les Français vous attendent (.) Reposez-vous, bon retour sur le sol français", leur a-t-elle lancé.

Plus de 100 morts en Chine, la contagion s'accélère à l'étranger — Virus
Pas d'autre choix: "il fallait que j'achète à manger", a raconté à l'AFP un des rares piétons à s'aventurer dans les rues. Et Berlin a annoncé l'évacuation de quelque 90 Allemands présents à Wuhan " dans les prochains jours ".

Samedi matin, aux abords du centre Vacanciel, les gendarmes continuaient de surveiller l'unique entrée du site, au milieu d'une pinède, dans une calanque à plus de 3 kilomètres du centre-ville de la petite station balnéaire.

"Le cahier des charges était assez clair, (il fallait) un lieu agréable" et "un endroit où il y avait suffisamment de place", avait souligné jeudi le directeur général de la santé Jérôme Salomon. En ce qui concerne les repas, ils seront organisés de façon à limiter les contacts. "On nous dit qu'on craint rien, mais ils n'en savent rien".

Il est prévu qu'un deuxième avion de rapatriement arrive en France dimanche.

Pour l'heure, le nombre de patients contaminés est monté à près de 10.000 en Chine continentale (hors Hong Kong) et 213 patients sont morts.

Les Français rapatriés isolés près de Marseille — Coronavirus