Vendredi, 28 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Il y a 18 minutes François Fillon exclut tout retour en politique

Il y a 18 minutes François Fillon exclut tout retour en politique

02 Février 2020

Publié le 31 janv. Et ajoute les raisons pour lesquelles il a choisi de reprendre la parole: " Je ne peux pas laisser [.] ma vie politique disparaître derrière ce procès. "L'ancien Premier ministre devra notamment répondre de " détournement de fonds publics " sur plusieurs périodes entre 1998 et 2013, " complicité et recel " de ce délit, " complicité et recel d'abus de biens sociaux ". Il affirme surtout, comme il l'a toujours fait, que la procédure engagée contre lui, et qui lui a coûté sa défaite à la présidentielle, était à charge: "Je vais pour la première fois, devant des juges impartiaux, pouvoir me défendre, alors que toute la procédure engagée contre moi - même mes pires adversaires le reconnaissent - était une procédure d'exception, à charge". "Je ne chercherai pas à revenir" dans la vie politique et "j'ai tourné la page complètement", a-t-il assuré. Droit dans ses bottes, concernant la réalité du travail de son épouse.

De nouveau, l'ancien Premier ministre s'est dit victime d'un procès politique.

A 65 ans, il a mis en avant sa "reconversion professionnelle", un "succès personnel", évoquant son rôle d'associé au sein de la société de gestion et d'investissements Tikehau Capital.

Son emploi "n'était pas fictif", a assuré M. Fillon, en précisant que son épouse avait été sa "première et plus importante collaboratrice", "sur le terrain, dans la Sarthe", pour "gérer mon agenda local, le courrier parlementaire, superviser ou corriger les discours". J'ai perdu l'élection, j'ai entraîné ma famille dans une épreuve d'une violence inouïe.

Un quatrième cas confirmé en France — Coronavirus
Pékin a, elle, promis la " transparence " face à cette épidémie de pneumonie virale qui y a déjà fait plus de 100 morts. Un sixième cas de contamination au coronavirus a été recensé en France , annonce la direction générale de la santé.

Il a expliqué participer à cette émission "pour défendre l'honneur de (sa) femme et (sa) famille", notamment son épouse dont l'"honneur a été déchiqueté dans cette affaire". La formule assassine qu'il avait employée contre Nicolas Sarkozy lors de la primaire de la droite - "qui imagine de Gaulle mis en examen?". Là j'ai dérogé à cette règle.

Dans un parallèle à double tranchant, François Fillon a rapproché les reproches visant son épouse aux affaires d'emplois fictifs au Parlement européen du MoDem et de l'ex-Front national. Mais comment imaginer que le parquet national financier déclenche une enquête sans en informer l'Elysée.

D'autres digèrent mal la tribune offerte en prime-time à l'ancien candidat. On n'a plus le doit d'exprimer une opinion contraire " de Greta Thunberg et les écologistes.

Il y a 18 minutes François Fillon exclut tout retour en politique