Lundi, 24 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Levallois-Perret : Patrick Balkany reste en prison

Levallois-Perret : Patrick Balkany reste en prison

01 Février 2020

"On nous invoque deux virements dont on ne nous avait jamais parlé auparavant qui signifieraient que Patrick Balkany a encore de l'argent je ne sais où".

La cour d'appel a rejeté, pour la troisième fois, la demande de remise en liberté formulée par Patrick Balkany. L'élu, qui a renoncé à se présenter aux municipales, va devoir attendre l'ouverture de son procès en prison, car sa demande de remise en liberté a été rejetée.

"Rappelant que son client avait " perdu 24 kg en quatre mois", Me Romain Dieudonné a indiqué ne pas savoir " à ce stade " si Patrick Balkany serait en mesure d'assister à son procès en appel à partir de lundi prochain".

Après avoir été hospitalisé plusieurs fois, le maire de Levallois-Perret est retourné, la semaine dernière, dans sa cellule de la maison d'arrêt de la Santé.

Paris: Obsèques de "Michou", célèbre directeur de cabaret - Monde
L'adieu à Michou , le prince bleu de Montmartre, avait lieu ce vendredi à 10h30 dans le 18e arrondissement de Paris. Conformément à ses dernières volontés, le patron repose dans un cercueil capitonné, bleu lui aussi.

La cour d'appel de Paris a rejeté, lundi 27 janvier, une nouvelle demande de mise en liberté du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Patrick Balkany, incarcéré depuis septembre après ses condamnations successives pour fraude fiscale et blanchiment aggravé.

De son côté, Isabelle Balkany a lancé sur BFMTV être "à la fois désespérée et folle de rage". "La justice, je l'accuse de vouloir tuer mon époux", a-t-elle asséné. Il a déjà été dans une situation avec son pronostic vital en danger, les médecins l'ont sauvé.

Relevant que le prévenu avait lui-même reconnu avoir dissimulé des avoirs considérables à l'étranger, la cour a estimé qu'il existe un "risque de fuite" et que le maintien en détention de l'élu est "l'unique moyen pour maintenir Patrick Balkany à la disposition de la justice". Aujourd'hui encore, le gouvernement est dirigé par un Premier-ministre sans aucune fonction légale et constitutionnelle, avec des ministres démissionnaires apposant leur signature au-bas de documents engageant l'Etat, un véritable galimatias...

Levallois-Perret : Patrick Balkany reste en prison