Mercredi, 26 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Corruption : L'Algérie perd une place dans l'indice Transparency

Corruption : L'Algérie perd une place dans l'indice Transparency

24 Janvier 2020

L'indice de perception de la corruption dans le secteur public (Corruption Perceptions Index, CPI) de Transparency International a été calculé pour 180 pays en 2019.

Avec un score de 35 points sur 100, l'Algérie occupe le même rang que l'Albanie, l'Egypte, la Côte d'Ivoire, le Brésil, la Macédoine du Nord, la Mongolie.

Dans l'IPC 2019, l'Algérie vient loin derrière ses voisins le Maroc 80e avec un score de 41 points sur 100 et la Tunisie 74e avec un score de 73/100.

Jeudi 23 janvier 2020 ((rezonodwes.com))- La République d'Haïti dirigée par le régime PHTK-Tèt Kale depuis mai 2011, a été classée jeudi 168 ème sur 180 pays dans le tableau de l'Indice de Perception de Corruption (IPC) 2019, selon un rapport publié par Transparency International (TI), une organisation non gouvernementale internationale basée à Berlin, en Allemagne. Il est suivi par l'île Maurice en deux position sur le continent en arrivant au 56e rang.

Que sait-on du nouveau coronavirus en Chine ?
Cravate rouge et air sérieux, Jérôme Salomon, infectiologue de formation, résume: "Une épidémie, c'est comme un incendie". Un cas suspect en France a finalement été "totalement exclu", a précisé le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Dans le monde, le Danemark, la Nouvelle-Zélande et la Finlande sont les pays les moins corrompus. La France elle est à la 23e place. "En matière de lutte contre la corruption nous avons fait plus, nous avons fait plus et nous continuerons à faire plus par conviction inhérente et désir de notre part de lutter contre la corruption dénuée de toute considération étrangère relative à la notation par Transparency International". Selon ce classement, zéro signifie "très corrompu" et 100 signifie très propre. "La corruption reste l'un des plus grands obstacles à la croissance économique et au développement social du Brésil", relève le rapport de TI qui évoque "une série de revers juridiques et institutionnels" dans ce pays d'Amérique latine.

L'indice de perception de la corruption (Ipc) piloté et réalisé par l'organisation Transparency International tient compte du niveau de corruption observé dans les administrations et secteurs publics des 180 pays et territoires évalués.

Le score moyen de l'ensemble des pays du classement s'est établi à 43 sur 100 en 2019, tandis que deux tiers des pays ont obtenu un score de moins de 50 sur 100. "Depuis 2012, seuls 22 pays ont considérablement amélioré leurs scores, dont l'Estonie, la Grèce et le Guyana, et 21 pays ont sensiblement régressé, parmi lesquels l'Australie, le Canada et le Nicaragua ".

Corruption : L'Algérie perd une place dans l'indice Transparency