Mercredi, 26 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Les députés approuvent définitivement l'accord sur le Brexit — Royaume-Uni

Les députés approuvent définitivement l'accord sur le Brexit — Royaume-Uni

23 Janvier 2020

Le traité de retrait doit encore être ratifié par le Parlement européen, le 29 janvier, pour que le Royaume-Uni puisse devenir le premier pays membre à quitter l'UE, le 31 janvier à 23 h (heure de Londres), et tourner la page de trois ans d'atermoiements et de débats acrimonieux.

À huit jours du grand saut, la reine Élisabeth II a donné son assentiment royal au texte réglant les modalités de la rupture après 47 ans d'un mariage tumultueux avec l'Union européenne, a annoncé sur Twitter le ministre du Brexit, Steve Barclay. La Chambre des communes, largement dominée par les conservateurs, avait adopté le texte à 330 voix pour (231 contre).

Mais ces modifications ont été désavouées par les députés lorsque le projet de loi est revenu devant la Chambre des communes mercredi, et la chambre haute s'est inclinée quand le texte lui a été soumis une seconde fois dans l'après-midi.

Le Parlement avait jusqu'ici rejeté l'accord négocié par l'ex-première ministre Theresa May sans proposer d'autre scénario, faisant craindre jusqu'à récemment une sortie brutale ou un renoncement.

Apple sortirait un iPhone "à bas prix" au mois de mars
L'assemblage du smartphone sera assuré par trois sous-traitants habituels d'Apple: Hon Hai (Foxconn), Pegatron et Wistron. Une rumeur à laquelle le média américain ne semble pas porter beaucoup de crédit.

" Le peuple britannique a attendu plus de trois ans pour que le Brexit se réalise". C'est une victoire pour le parti conservateur et l'ancien maire de Londres qui s'est donné pour priorité de faire aboutir le dossier le plus politique de la décennie au Royaume-Uni. "Adopter le projet de loi de retrait nous permet de le faire de manière ordonnée le 31 janvier", s'est félicité un porte-parole de Boris Johnson.

L'accord de Brexit règle les modalités du divorce en garantissant notamment les droits des citoyens et en résolvant le casse-tête de la frontière irlandaise.

Mais si le Royaume-Uni s'apprête à entamer un nouveau chapitre de son histoire, il devra encore affronter des défis de taille, surtout les négociations qui s'annoncent d'ores et déjà complexes avec l'UE, son principal partenaire commercial.

Le Premier ministre britannique devrait détailler sa vision du futur accord commercial dans un discours début février, selon une source gouvernementale. "Il est dans l'" intérêt " des deux parties " d'avoir un accord de libre-échange fantastique, sans tarifs douaniers, sans quotas", a-t-il déclaré mercredi sur Facebook". "Je suis absolument confiant que nous pouvons le faire ".

Les députés approuvent définitivement l'accord sur le Brexit — Royaume-Uni