Mercredi, 26 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le bilan monte à 17 morts — Virus en Chine

Le bilan monte à 17 morts — Virus en Chine

23 Janvier 2020

Ce nouveau virus ressemblant au SRAS a fait neuf morts en Chine, contaminé des centaines de personnes et atteint jusqu'aux Etats-Unis où un malade a été identifié, alimentant la peur d'une propagation à la faveur de la grande migration du Nouvel An chinois.

Des cas sont également apparus au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande et à Taïwan.

La situation, qui évolue très vite, est suivie avec attention par les autorités sanitaires nationales et par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui se réunit ce jour afin de déterminer si la circulation de ce nouveau virus constitue ou non " une urgence de santé publique de portée internationale ".

D'après la commission nationale de la santé chinoise, Li Bin, le virus, qui se transmet par les voies respiratoires, "pourrait muter et se propager plus facilement ". Un premier cas a été découvert à Seattle (États-Unis) ce mercredi.

Eyraud répond à Villas-Boas et aux rumeurs — Mercato / OM
Le choix que j'ai fait est un choix payant, compte-tenu des résultats sur le terrain. La question a été directement posée à Jacques-Henri Eyraud par La Provence .

L'Italie a annoncé de son côté qu'elle allait prendre la température des passagers arrivant de cette destination, par l'intermédiaire d'un scanner, à l'aéroport de Rome où trois vols directs arrivent chaque semaine de Wuhan. Celui-ci a annoncé des mesures pour contenir la nouvelle et mystérieuse maladie, notamment la désinfection et la ventilation des aéroports, des gares et des centres commerciaux.

L'OMS n'a jusqu'ici utilisé le terme d'urgence internationale que pour de rares cas d'épidémies requérant une réaction mondiale vigoureuse, dont la grippe porcine H1N1 en 2009, le virus Zika en 2016 et la fièvre Ebola, qui a ravagé une partie de l'Afrique de l'Ouest de 2014 à 2016 et la RDC depuis 2018.

Le virus a été repéré en décembre à Wuhan, mégapole de 11 millions d'habitants, dans un marché de gros de fruits de mer et de poissons.

L'OMS avait à l'époque, en 2002-2003, vivement critiqué Pékin pour avoir tardé à donner l'alerte et tenté de dissimuler l'ampleur de l'épidémie.

Le bilan monte à 17 morts — Virus en Chine