Lundi, 21 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Au Sénat américain, un procès sans la justice — Destitution de Trump

Au Sénat américain, un procès sans la justice — Destitution de Trump

22 Janvier 2020

Donald Trump a été mis en accusation dans la nuit du 18 décembre par le Congrès tenu par les démocrates aux Etats-Unis, par 230 voix pour, 197 contre. Selon des membres du camp présidentiel, l'influent Mitch McConnell, chef de la majorité républicaine au Sénat, souhaite imposer des débats à marche forcée, bien décidé à offrir à Donald Trump l'acquittement rapide qu'il espère. Elles disposeront de jusqu'à trois jours chacune, au lieu des deux jours proposés lundi - un tempo que Politico qualifiait d'"agressif". Il a réagi au micro d'Europe 1 depuis sa place au premier rang dans le public, dans la Chambre des représentants. "Les démocrates s'étaient opposés aux règles initiales, et les changements ont fait suite à la pression de républicains, dont la sénatrice du Maine (...), qui joue sa réélection cette année".

Elle ne prévoit pas l'audition des témoins cruciaux ni la présentation des documents réclamés par les Démocrates, mais repousse cette question à plus tard.

Les débats se sont ouverts hier au procès en destitution de Donald Trump devant le Sénat américain par une âpre bataille sur les règles de ce rendez-vous historique.

Les plaidoiries d'ouverture commenceront donc mercredi, anticipe le Washington Post, pour une semaine environ. Puis les sénateurs auront 16 heures pour poser des questions par écrit. "Ceci est conforme au procès Clinton, où les sénateurs ont posé plus de 100 questions", décrypte le journal.

LICENCIÉ À CAUSE D'UNE SIESTE: Adama Cissé va retourner au travail
Un mois plus tard, en octobre 2018, Adama Cissé est convoqué par son employeur et licencié dans la foulée pour " faute grave ". Sans travail avec un bébé de trois mois à nourrir, l'homme s'est retrouvé sans salaire du jour au lendemain.

New York (États-Unis), de notre correspondant. "Une fois que les sénateurs auront fini de délibérer, ils procéderont à deux votes sur chaque article de destitution".

Comme il appartient au Sénat de juger Donald Trump, les républicains, qui contrôlent cette chambre haute, ont déjà prévenu qu'ils avaient pour objectif d'acquitter leur président; preuve ou non que Trump ait demandé à l'Ukraine d'enquêter sur le fils de son rival potentiel à la prochaine présidentielle Joe Biden et exercé des pressions sur Kiev.

Les représentants de l'accusation et de la défense auront ensuite deux heures chacun pour se prononcer pour ou contre la comparution de plusieurs témoins, dont le chef de cabinet de la Maison Blanche Mick Mulvaney et l'ancien conseiller à la sécurité nationale John Bolton, ainsi que l'examen de documents -notes, communications, courriels...- liés à l'affaire ukrainienne.

Au Sénat américain, un procès sans la justice — Destitution de Trump