Jeudi, 20 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Netflix va enrichir sa production de contenus français

Netflix va enrichir sa production de contenus français

20 Janvier 2020

Cette comédie futuriste comptera dans son casting Elsa Zylberstein, Isabelle Nanty et Manu Payet. "Mais les conversations à ce sujet sont pour plus tard", a déclaré Hastings lors d'un événement à Paris vendredi, déclenchant des rires dans le public, qui comprenait la maire de Paris, Anne Hidalgo, et le ministre français de la Culture, Franck Riester. Netflix compte bien passer la deuxième en 2020 pour satisfaire ses plus de 6 millions d'abonnés français. Dans la liste évoquée, on devrait compter la série "The Eddy" de Famien Chazelle avec Leïla Bekhti et Tahar Rahim, mais aussi la série fantastique "Vampires" avec Oulaya Amamra tandis que côté films, on devrait retrouver "La Terre et le sang" de Julien Leclercq ou encore "Balle perdue" avec Ramzy Bedia et Nicolas Duvauchelle. En outre, la plateforme va renforcer ses partenariats dans la formation aux métiers de l'audiovisuel et du cinéma, avec des établissements comme l'école des Gobelins et la Fémis, ou l'association 1 000 visages. Interrogé par L'Express à l'occasion de l'ouverture de nouveaux bureaux parisiens, le patron du service de streaming a confié que la plateforme comptait désormais plus de 6,7 millions d'abonnés dans l'Hexagone, soit 10 % de la population.

La plateforme souhaite ainsi "devenir un producteur français majeur et plus seulement une machine à exporter des contenus hollywoodiens".

Jean-Paul Gaultier arrête les défilés de haute-couture ! (Vidéo)
En 2018 il annonçait renoncer à la fourrure, un " geste fort " salué alors par les associations pour la protection des animaux. "Le 22 janvier, je célébrerai 50 ans de mode avec un défilé de haute couture ", a-t-il déclaré dans un communiqué .

Le PDG précise que Netflix a déjà produit 24 titres originaux (séries, documentaires, films, émissions.) en cinq ans sur notre territoire et "sur la seule année 2020 nous en aurons 20 de plus". D'autant que le gouvernement veut obliger les plateformes spécialisées dans les films et séries, comme Netflix et Amazon, à investir au moins 25 % de leur chiffre d'affaires réalisé en France dans la production d'œuvres françaises ou européennes.

Netflix a également annoncé que les séries Osmosis et Marianne, lancées en 2019, n'auraient pas droit à une saison 2. On a décidé d'investir.

Netflix va enrichir sa production de contenus français