Vendredi, 10 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le grand retour de l’Opel Insignia GSi, et c’est bien

Le grand retour de l’Opel Insignia GSi, et c’est bien

11 Janvier 2020

Grâce à cette technologie, la nouvelle Opel Insignia GSi est plus agile dans les courbes, offre un meilleur comportement en virage et se distingue par une excellente motricité.

La nouvelle déclinaison dynamique de l'Insignia profite d'une transmission intégrale baptisée Twinster qui dispose notamment d'un système de vectorisation de couple. "La GSi est à nouveau le modèle phare de la série et se révèle aussi plaisante à conduire qu'une vraie voiture de sport", souligne Michael Lohscheller, CEO d'Opel. La cavalerie passe en effet de 260 ch sur l'ancienne Insignia GSi (moteur quatre cylindres essence 2.0L turbo) à 230 ch. En mode AWD, deux embrayages remplacent le classique différentiel arrière et assurent une parfaite transmission de la puissance roue par roue dans toutes les situations de conduite. L'Opel Insignia GSi a été peaufinée sur la boucle nord "Nordschleife " du Nürburgring. "Le système intégré " eBoost " est un dispositif rentrant dans le " braking by wire ", le freinage électrique, qui rend superflus les modules ABS/ESP, et tous les systèmes d'assistance par dépression avec leurs cohortes de tuyaux et de pompes. Comme le vide est généré par un moteur électrique et non plus par le moteur, la consommation de carburant est encore réduite. La pression s'établit plus rapidement et la sensation de freinage est améliorée.

La dite suspension FlexRide modifie les lois de gestion de l'accélérateur ainsi que les changement de vitesse de la BVA9 avec palettes de commande au volant. De plus, lorsque l'ABS est activé, le système " eBoost " fonctionne plus silencieusement que les systèmes de freinage conventionnels.

Arkéa-Samsic participera au Tour de France 2020 — Cyclisme
Une édition 2020 qui marquera donc la participation de deux équipes bretonnes de Continental Pro, le deuxième échelon mondial. Son équipe Vital Concept B&B Hôtels est invitée sur la Grande Boucle, contrairement à l'an passé.

Le constructeur allemand annonce cependant une nouvelle boîte automatique à neuf vitesses (boîte automatique à 8 rapports sur l'ancienne GSi), une transmission intégrale avec vecteur de couple, une suspension "mécatronique" et plusieurs modes de conduite ("Standard", "Tour", "Sport" et "Compétition"). Et avec une puissance revue et corrigée. à la baisse.

Opel ne dit rien au sujet des performances de cette GSi mais annonce les consommations WLTP qui s'établissent à 8.5-8.3 l/100 km et... 198-193 g de CO2 par kilomètre qui risquent de coûter fort cher en malus écolo dès le mois de mars prochain.

L'équipement à bord est du même niveau que sur la précédente version avec notamment les très beaux sièges baquets, le système d'infotainment renouvelé et toutes les connectivités actuellement en vogue.

Le grand retour de l’Opel Insignia GSi, et c’est bien