Lundi, 6 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un entrepreneur américain tué dans une attaque à la roquette en Irak

Un entrepreneur américain tué dans une attaque à la roquette en Irak

30 Décembre 2019

Les frappes contre des intérêts américains ou des bases des pro-Iran font également redouter ce contre quoi les dirigeants irakiens mettent en garde depuis des mois: que leurs deux alliés américain et iranien utilisent leur sol comme un champ de bataille.

Sur les cinq installations visées par les chasseurs à réaction F-15 de l'US Air Force, trois se trouvaient dans l'ouest de l'Irak, notamment à Al-Qa'im, et deux à l'est de la Syrie. Elles "affaibliront les capacités du KH à mener de futures attaques contre les forces de la coalition ", a déclaré le porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, dans un communiqué.

Il s'agissait, selon le ministère de la Défense, d'unités de stockage d'armement ou de quartiers généraux du KH (Brigades du Parti de Dieu), une des factions pro-Iran du Hachd al-Chaabi, coalition de paramilitaires formée pour lutter contre les djihadistes et désormais intégrée aux forces de sécurité irakiennes.

Un peu plus tard le dimanche 29 au soir, quatre roquettes "Katioucha" se sont abattues près d'une base militaire irakienne de Taji, qui abrite des soldats américains non loin de Bagdad, selon un responsable des services de sécurité irakienne.

Ces représailles américaines, qui ont fait au moins 19 morts, font suite à un tir de barrage d'une trentaine de roquettes vendredi sur une base militaire irakienne à Kirkouk, riche région pétrolière au nord de Bagdad.

Et les projectiles ont visé la base K1 à Kirkouk, zone que le Kurdistan dispute aux autorités fédérales, avec une précision inédite.

Il affirme toujours de dégager des victimes des décombres de ces bases proches d'al-Qaïm, localité irakienne frontalière de la Syrie, où les brigades du Hezbollah combattent aux côtés du régime de Bachar al-Assad. Depuis le 28 octobre, onze attaques ont visé des bases militaires irakiennes où sont postés des soldats ou des diplomates américains et jusque l'ambassade américaine dans l'ultra-sécurisée Zone verte de Bagdad.

Sa femme adresse un message énigmatique aux fans — Michael Schumacher
Très peu d'informations ont effet filtré sur l'Allemand depuis la date de cet accident, le 29 décembre 2013 . J'ai dit la vérité, je vois des Grands Prix à la télévision avec lui.

WASHINGTON | Le secrétaire américain à la Défense a déclaré dimanche que les frappes en Irak et en Syrie contre des bases d'un groupe pro-iranien avaient été un succès et n'a pas exclu d'autres actions "si nécessaire".

Les États-Unis avaient récemment promis "une réponse ferme" face à la multiplication des attaques visant leurs intérêts en Irak.

Après les raids américains, le porte-parole militaire du premier ministre démissionnaire Adel Abdel Mahdi a dénoncé " une violation de la souveraineté irakienne", tandis que la classe politique relançait une campagne récurrente en Irak pour bouter les Américains hors du pays.

Aujourd'hui toutefois, le rapport de force a changé dans le pays, où sont actuellement stationnés 5200 soldats américains.

Le numéro deux du Parlement, issu du mouvement du turbulent leader chiite Moqtada Sadr, a appelé l'Etat à "prendre les mesures nécessaires" face aux attaques américaines, de même que la puissante organisation Badr, autre faction armée pro-Iran.

L'instabilité politique a été déclenchée par la pire crise sociale que connaît le deuxième producteur de pétrole de l'Opep.

Un entrepreneur américain tué dans une attaque à la roquette en Irak