Vendredi, 13 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Symbole du " rêve américain ", la sénatrice Kamala Harris abandonne la primaire démocrate

Symbole du " rêve américain ", la sénatrice Kamala Harris abandonne la primaire démocrate

04 Décembre 2019

Je ne suis pas milliardaire, je ne peux pas financer ma propre campagne.

La sénatrice de Californie Kamala Harris a annoncé mardi qu'elle se retirait de la primaire démocrate en vue de l'élection présidentielle de novembre prochain aux Etats-Unis.

"Ma campagne n'a tout simplement pas les ressources financières nécessaires pour que nous continuions", poursuit-elle.

Le camp démocrate se dégraisse à quelques semaines des primaires.

Un score global de sondages nationaux compilé par le site RealClearPolitics indiquait que Harris oscillerait autour de 3% après avoir culminé autour de 15% début juillet à la suite du premier débat démocratique où elle avait vivement pris position contre Joe Biden, l'ancien vice-président qui reste le principal concurrent.

Taxe 'Gafa': Trump menace la France qui réplique
Le Bureau du représentant américain au commerce (USTR ) a publié lundi la liste des produits français qu'il propose de surtaxer. La plus forte baisse sectorielle est pour le compartiment des matières premières avec un recul de 1,1%.

Alors qu'elle menait encore une intense campagne ces derniers jours dans l'Iowa, elle explique être parvenue à l'"une des décisions les plus dures" de sa vie "ces derniers jours".

Aimant raconter son histoire familiale digne du meilleur "rêve américain", elle a déjà plusieurs fois décroché des titres de pionnière.

Etoile montante du parti et détractrice de la politique migratoire de Donald Trump, la première femme noire à avoir été élue sénatrice de Californie était entrée dans la course dès le mois de janvier, choisissant pour se déclarer le Martin Luther King Day, journée fériée en hommage à la figure tutélaire du mouvement des droits civiques assassiné en 1968. Après deux mandats de procureure à San Francisco (2004-2011), elle a été élue, deux fois, procureure de Californie (2011-2017), devenant alors la première femme, mais aussi la première personne noire, à diriger les services judiciaires de l'Etat le plus peuplé du pays.

Faute de l'affronter dans les urnes, elle participera probablement, en tant que sénatrice, à l'acte final de la procédure de destitution visant Donald Trump, qui pourrait être organisé au Sénat en 2020.

Symbole du