Jeudi, 5 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » En Chine, vous devez accepter la reconnaissance faciale pour acheter un smartphone

En Chine, vous devez accepter la reconnaissance faciale pour acheter un smartphone

02 Décembre 2019

En Suède, un outil de reconnaissance faciale pourra être utilisé pour comparer la base de photos anthropométrique des criminels avec les données de vidéosurveillance.

Le gouvernement justifie cette nouvelle obligation en invoquant sa volonté de " préserver les droits légitimes et les intérêts des citoyens en ligne".

Les nouvelles dispositions s'appliquent uniquement aux nouveaux numéros de téléphone mobile enregistrés à partir du 1er décembre. Si les autorités de Chine évoquent la protection des internautes, elles risquent aussi d'avoir beaucoup plus de contrôle sur ces derniers. Bien que l'enregistrement sous identité réelle soit déjà en vigueur depuis au moins 2013, le recours à l'IA et la reconnaissance faciale est nouveau dans ce domaine.

La directive prévoit notamment que les opérateurs téléphoniques doivent " utiliser l'intelligence artificielle et tous les moyens techniques possibles " pour s'assurer de l'identité réelle des utilisateurs d'un nouveau numéro de téléphone.

ET et Elliott de nouveau réunis le temps d'une publicité
Xfinity vient de diffuser un magnifique court-métrage qui fait office de suite à E.T. l'Extra-Terrestre. Elliott, qui avait 10 ans dans le film, est aujourd'hui père de deux enfants.

Le texte promet également de " continuer à augmenter la supervision et les inspections " afin d'assurer le respect de l'obligation d'enregistrement sous identité réelle.

De leur côté, de nombreux utilisateurs craignent que, ainsi enregistrées, leurs données biométriques puissent être transmises ou vendues à dautres entités.

Le gouvernement chinois surveille de plus en plus étroitement les réseaux sociaux pour, dit-il, "promouvoir un développement sain et ordonné d'Internet et protéger la sécurité de l'État et l'intérêt public". Le pays a récemment connu ses premiers procès suite à l'usage de cette technologie. Début novembre, un professeur a ainsi attaqué la direction d'une réserve d'animaux à Hangzhou, non loin de Shanghaï, qui exigeait une identification par reconnaissance faciale pour les visiteurs. Même si le ministère explique qu'il s'agit de lutter contre les trafics de cartes SIM ainsi que le vol d'identités, on peut se poser la question des éventuelles dérives de cette nouvelle procédure.

En Chine, vous devez accepter la reconnaissance faciale pour acheter un smartphone