Jeudi, 5 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Trump annonce de nouvelles négociations mais la paix est encore loin — Afghanistan

Trump annonce de nouvelles négociations mais la paix est encore loin — Afghanistan

01 Décembre 2019

Nous leur avons dit qu'il fallait un cessez-le-feu, ils n'en voulaient pas, mais je crois que maintenant ils veulent un cessez-le-feu. "Je pense que ça va sûrement marcher comme ça". "Les talibans veulent un accord, et nous leur parlons et nous leur disons qu'il doit y avoir un cessez-le-feu".

Le président confirme la réduction de 14 000 à 8 600 le nombre de soldats américains en Afghanistan après 18 ans de conflit.

L'administration Trump et les Talibans vont reprendre langue dans le but d'aboutir à un processus de paix durable en Afghanistan.

Le président est parti dans le plus grand secret depuis la Floride mercredi soir, et la nouvelle du voyage n'a été rendue publique qu'après son arrivée. Il est arrivé à Bagram jeudi vers 20H30 (16H00 GMT). Ils n'ont appris leur destination que deux heures avant l'atterrissage de l'avion présidentiel, toutes lumières éteintes. Elles avaient cessé en septembre dernier après une volte-face du président américain.

" Nous étions proches du but et nous avons renoncé".

N'Golo Kanté porte plainte contre un ancien conseiller pour "escroquerie"
Quant à l'agent mis en cause, il avait porté plainte dès le 29 mai dernier contre Abdelkarim Douis, là aussi pour menaces de mort. Kanté et Khiari, tous deux originaires de Suresnes, étaient entrés en relation par le biais de leurs entourages respectifs.

Le président avait au préalable rencontré le président afghan Ashraf Ghani, qui était présent lors du discours de M. Trump devant des soldats sur la base militaire de Bagram.

"Nous avons eu de bons succès dans les pourparlers avec les talibans", a-t-il ajouté.

Près de trois mois après les avoir brutalement interrompues, le président américain Donald Trump a annoncé la relance des négociations avec les talibans, mais il reste de nombreux obstacles à surmonter avant un accord de paix en Afghanistan. Des garanties de sécurité devaient être assurées en échange ainsi que l'ouverture de négociations directes entre les Talibans et le gouvernement de Kaboul.

Avec ses soldats pour célébrer la plus grande fête traditionnelle aux États-Unis, le commandant en chef a posé pour des photos et servi de la dinde, avant de s'adresser à environ 500 d'entre eux dans un grand hangar. "Nous avons voyagé 8331 miles pour être là ce soir pour une seule raison: vous dire en personne que ce Thanksgiving est un Thanksgiving spécial, tout va très bien, notre pays est plus fort économiquement qu'il ne l'a jamais été", a encore déclaré Donald Trump.

" A la fin il faudra une solution politique ", a-t-il dit, " qui sera décidée par les habitants de la région ".

Trump annonce de nouvelles négociations mais la paix est encore loin — Afghanistan