Vendredi, 13 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Boris Johnson remplacé par une sculpture de glace lors d'un débat

Boris Johnson remplacé par une sculpture de glace lors d'un débat

01 Décembre 2019

Prenant visiblement le contre-pied de Jeremy Corbyn, le Premier ministre Boris Johnson s'est empressé mercredi de présenter ses excuses pour d'éventuels propos ou préjugés islamophobes au sein de son Parti conservateur, accusé la veille d'être dans le "déni" par le Conseil des musulmans britanniques. Un geste de la chaîne qui a créé la polémique, alors que les conservateurs sont en tête dans les sondages. Lors d'un débat consacré à l'urgence climatique jeudi sur Channel 4, la chaîne de télévision a fait le choix d'installer une sculpture glacée à la place vacante de Boris Johnson. En tête dans les sondages avec son message en faveur d'un Brexit à tout prix, celui-ci n'a pas souhaité participer à cette joute médiatique.

Les blocs de glace ont fondu petit à petit durant le débat, pour illustrer le réchauffement climatique que notre planète est en train de vivre. Le Premier ministre et le leader du Parti du Brexit ont refusé d'y participer.

Krishnan Guru-Murthy, le présentateur du débat avait précisé lors du débat que "les dirigeants des plus grands partis ont tous été invités" et que "cinq d'entre eux étaient là".

Boris Johnson peut se frotter les mains.

PSG : certains titulaires ménagés à l'entraînement
Je ne peux pas changer tout le temps mon attaque, si mes joueurs arrivent à marquer des buts ou faire des passes décisives. Je ne pourrai pas rendre mes attaquants heureux parce qu'ils sont plus nombreux qu'il y a de places.

De jolies sculptures qui ont pourtant déplu aux principaux concernés: les Tories (membres du Parti conservateur dirigé par Johnson) ont ainsi décrété que l'utilisation d'une sculpture de glace constitue une " provocation partisane", comme l'a rapporté le Huffington Post. Quant à Nigel Farage, il a avait justifié son absence sur Twitter, arguant que son parti " n'avait aucune confiance dans le fait que le débat soit mené de manière juste et objective".

L'offre faite "à Boris Johnson et Nigel Farage de venir ici pour discuter de l'urgence climatique reste ouverte", a-t-il ajouté.

Selon un sondage de l'institut YouGov, les Tories sont en tête dans les intentions de vote. Avec 32 % d'intention de vote, il perdrait 51 sièges pour n'en conserver finalement que 211 sièges.

Boris Johnson remplacé par une sculpture de glace lors d'un débat